Qu’est-ce que le label « Vignobles et découvertes » ?

François Sauvadet, le président du conseil départemental de Côte-d’Or, Marie-Claire Bonnet Vallet, la présidente de Côte-d’Or Attractivité et Pascal Gautheron, le président de la chambre de commerce et d'industrie de Côte-d'Or, ont reçu ce jeudi Christian Manteï, le président d’Atout France, pour échanger autour de l’œnotourisme et du label « Vignobles & Découvertes ».

13 janvier 2023 à 8h56 par la rédaction Courville

Marie-Claire Bonnet Vallet, François Sauvadet et Christian Mantei ce jeudi à Morey-St-Denis
Marie-Claire Bonnet Vallet, François Sauvadet, Christian Mantei et Pascal Gautheron.
Crédit: Photo K6FM

Côte-d’Or attractivité et sa présidente Marie-Claire Bonnet-Vallet avaient mis les petits plats dans les grands pour rappeler l’importance que tient chez nous l’œnotourisme, filière phare pour l’attractivité de la Côte-d’Or. Pour ce rendez-vous fixé dans l'établissement lui-même labellisé Vignobles et découvertes du « Castel de Très Girard » à Morey Saint Denis. C’est le Président de la structure « d'Atout France », Christian Manteï, qui a fait le déplacement en Côte-d’Or, en présence des présidents François Sauvadet (département de la Côte-d'Or) et Pascal Gautheron (chambre de commerce et de l'industrie de Côte-d'Or).

Renforcer l’attractivité de la Côte-d’Or

En mai 2022, Côte-d’Or Tourisme devenait Côte-d’Or Attractivité afin de donner encore plus de visibilité à la Côte-d’Or et développer de nouvelles actions à destination des habitants actuels, futurs et potentiels, en plus de celles destinées aux touristes. Depuis, le Département et Côte-d’Or Attractivité multiplient les actions pour gagner en attractivité.

« La venue du Président d’Atout France s’inscrit dans ce contexte. C’est un partenaire incontournable sur le plan national avec lequel nous souhaitons renforcer notre partenariat » souligne le Président SAUVADET. « Les Départements ont un rôle crucial à remplir, en lien avec les communes et les régions. C’est nous qui apportons de l’appui technique et des financements aux communes et EPCI, nous accompagnons l’ensemble des prestataires touristiques en ingénierie, dans leurs démarches de labellisation, de transition ou de qualification de leur offre touristique ». Assembleur des énergies, le Département de la Côte-d’Or participe déjà fortement à la valorisation et à la protection du patrimoine, via le foncement des projets de territoire, et entend poursuivre son action pour faire de la Côte-d’Or, la première destination nature et patrimoine entre Paris, Lyon et Strasbourg. 

« Nous avons tellement de richesses en Côte-d’Or, qui sont autant d’outils au service de l’attractivité du territoire. Notre ambition est d’activer tous ces leviers pour conforter la destination Côte-d’Or. Et la Route des grands crus de Bourgogne, où plus de 300 structures bénéficient du label Vignobles et Découvertes, est une formidable vitrine » explique pour sa part Marie-Claire BONNET-VALLET. Pour Christian MANTEI, président d’Atout France, « la démarche dans laquelle s’engagent le Département et Côte-d’Or Attractivité est la bonne car le tourisme est une économie de l’offre et qu’il faut par conséquent réinventer sans cesse cette offre pour continuer de séduire les publics. L’œnotourisme reste une expérience très prisée par les visiteurs et la Côte-d’Or a bien évidemment une carte à jouer dans ce domaine pour se distinguer des autres départements français.

Avec la mobilisation des acteurs privés et publics présents sur la Route des grands crus de Bourgogne, le Département et Côte-d’Or Attractivité souhaitent lui donner un second souffle pour rester innovant et compétitif, avec une offre renouvelée répondant aux attentes des touristes comme des acteurs locaux. Un produit qui sera livré en 2027, date du 90e anniversaire de cette Route emblématique.

La Côte-d’Or, territoire œnotouristique

La Route des grands crus de Bourgogne a inventé ici, au cœur de la Côte-d’Or, en 1937, l’œnotourisme et avec lui, une nouvelle manière de voyager. Créée par le Conseil général de la Côte-d’Or, elle est la plus ancienne route des vins de France. Son itinéraire traverse 37 villages de légende et deux villes, Dijon et Beaune, d’une immense richesse patrimoniale. Revisitant la très ancienne tradition viticole bourguignonne remontant aux grandes abbayes bénédictines et cisterciennes médiévales, les vignerons des années 30 ont voulu rendre leurs lettres de noblesse à leur profession.

En 1934, malmenés par la crise, ils fondent à Nuits-Saint-Georges, la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Dès 1938, la Saint-Vincent Tournante qu’ils organisent fin janvier emporte l’adhésion d’un nouveau public, attiré par la route touristique et sa vitalité culturelle. L’œnotourisme se dessinait déjà. Aujourd’hui, la Route des grands crus est la colonne vertébrale des Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2015. Tous les partenaires institutionnels et privés ont à cœur de la faire découvrir aux visiteurs comme aux habitants. C’est ainsi qu’un vrai travail collaboratif a permis de postuler avec succès à un appel à manifestation d’intérêt auprès d’Atout France.

L'objectif principal est de faire rayonner cette destination à l’international et de faire de la Route des grands crus de Bourgogne une destination d'excellence qui deviendrait LA destination référente, et majeure, en Europe pour les routes des vins. Sans oublier une autre route oenotouristique majeure : la Route du Crémant de Bourgogne, avec 120 km de vignoble, 23 communes en A.O.C et des producteurs passionnés au nord de la Côte- d'Or, dans les paysages verdoyants du Châtillonnais, à deux pas du Parc national de Forêts.

Écoutez Christian Manteï, président de Atout France sur le label « Vignobles et découvertes » :