Une enquête participative sur un petit crapaud bourguignon

Jusqu’au 30 juin, la société d’histoire naturelle d’Autun-observatoire de la faune de Bourgogne vous invite à participer à une enquête sur « l’Alyte accoucheur », une espèce de crapaud que l’on peut trouver dans la région.

26 mai 2022 à 7h00 par la rédaction

Un exemple d’Alyte accoucheur
Un exemple d’Alyte accoucheur
Crédit: Photo L. JOUVE

La société d’histoire naturelle d’Autun-observatoire mène une enquête et incite tout un chacun à y participer afin de mieux connaître la répartition de l’Alyte accoucheur sur le territoire bourguignon et de suivre l’évolution des populations de cette espèce protégée. Si l’Alyte accoucheur est présent dans une grande partie de la Bourgogne, il reste rare dans certaines zones comme la plaine de Saône ou le Val de Loire dont le caractère inondable ne convient pas à l’espèce, ou encore la Puisaye. Par ailleurs, on constate un déclin prononcé des populations depuis plusieurs décennies, comme de nombreuses autres espèces d'amphibiens étroitement liées aux zones humides dans lesquelles elles se reproduisent, qui subissent des altérations fortes et disparaissent rapidement. Aussi, l’introduction de poissons dans ces milieux est une cause importante de sa régression. Connaître précisément les sites qui l’accueillent nous permettra de veiller à leur maintien. 

Où se cache-t-il et comment le reconnaître ?

Ce remarquable petit crapaud de 4 à 5 cm vit très souvent au contact de l’homme, dans les villages et hameaux, parfois en pleine ville ! Il affectionne les terrains secs et pierreux : murets, ruines, zones rocheuses, éboulis, tant qu’il y a un milieu humide à proximité : une source, une mare, un lavoir par exemple, dans lequel le mâle pourra aller déposer en tant voulu les têtards pour qu’ils s’y développent. En effet, c’est lui qui prend soin des œufs durant plusieurs semaines, enroulés sous forme de cordon autour de ses pattes arrière. Discret, on l’entend plus souvent qu’on ne le voit ! Généralement sans savoir que c’est un crapaud qui émet ce chant flûté si caractéristique – « tu-tu » – (écouter ici) que l’on attribuerait plutôt à un insecte ou un oiseau ! Si vous avez la chance de le voir, regardez le bien dans les yeux, vous pourrez admirez son œil couleur or et remarquerez sa pupille verticale et en forme de losange. 

Comment participer à l’enquête ? 

C’est très simple ! Rendez-vous sur le site www.shna-ofab.fr ou directement sur ce lien. Identifiez-vous ou créez un compte si vous n’en avez pas. Vous n’avez plus qu’à saisir vos observations d’Alyte accoucheur. Soyez précis. Pour faciliter la validation de vos données, ajoutez des photos, vidéos ou enregistrements audio.