Vigilance orange aux orages : prudence en Côte d’Or !

Météo France a émis une vigilance orange pour un risque d’orage ce mardi après-midi sur le département. La préfecture recommande la plus grande prudence.

6 septembre 2022 à 12h43 par la rédaction

Météo France a émis une vigilance orange pour un risque d’orage ce mardi après-midi en Côte d'Or
Météo France a émis une vigilance orange pour un risque d’orage ce mardi après-midi en Côte d'Or
Crédit: Photo archive K6FM

Ci-dessous, le communiqué de la préfecture envoyé ce mardi matin :

Météo France a placé la Côte-d’Or en vigilance orange pour des orages à compter de 16H et jusqu'à 23H ce mardi 6 septembre. Des orages parfois virulents remonteront depuis la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ils traverseront la Bourgogne-Franche-Comté jusqu'en soirée ou tout début de nuit de mardi à mercredi en produisant localement des phénomènes violents. Sous ce passage orageux sont attendus : des chutes de grêles / une forte activité électrique / de violentes rafales de vent pouvant atteindre 80 à 100 km/h / des intensités de pluie importantes (20 à 30 litres d'eau par mètre carré en peu de temps, très localement davantage).

Les habitants du département sont appelés à la plus grande prudence car ces violents orages sont susceptibles de provoquer localement : des dégâts importants sur l'habitat léger et les installations provisoires / des inondations de caves et points bas qui peuvent se produire très rapidement / des départs de feux en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

Les conseils de comportement à diffuser largement sont :

Je m'éloigne des arbres et des cours d'eau / Je m'abrite dans un bâtiment en dur / J'évite de me déplacer / Je protège les biens exposés au vent ou qui peuvent être inondés / J'évite d'utiliser mon téléphone et les appareils électriques / Je me tiens informé en consultant les réseaux sociaux (Twitter et Facebook) de sources fiables et officielles : Météo France, Préfecture, SDIS, Police, gendarmerie... en consultant les médias en ligne et radio, en suivant les réseaux sociaux de ma commune qui peut être amenée à prendre des décisions locales (comme la fermeture des parcs et jardins par exemple).