30% de fréquentation en moins sur la foire de Dijon

L’édition du centenaire de la foire de Dijon s’est achevée ce jeudi soir. Les organisateurs ont livré le bilan de l’événement. Une baisse de 30% de la fréquentation a été enregistrée par rapport à 2019, mais avec des exposants apparemment plutôt satisfaits de leurs ventes.

12 novembre 2021 à 8h51 par la rédaction

Une baisse de 30% de la fréquentation a été enregistrée cette année sur la foire par rapport à 2019
Une baisse de 30% de la fréquentation a été enregistrée cette année sur la foire par rapport à 2019
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Retrouvez ci-dessous le communiqué complet de Dijon Congrexpo :

La référence aux précédentes éditions de la foire en termes de comparaison de fréquentation n’a pas grand sens. La pandémie a en effet tout bouleversé, en particulier l’organisation des grands rassemblements, comme les festivals ou les foires.  

Cette édition du centenaire aura certes accueilli moins de visiteurs, environ 30% mais l’essentiel est qu’elle ait pu se tenir dans les meilleures conditions possibles compte-tenu du contexte (avec le pass sanitaire mais sans contraintes de jauge ou d’obligation de port du masque).

 C’est déjà une performance qui mérite d’être saluée et un premier motif de satisfaction pour Dijon Congrexpo. Rappelons  qu’un événement  de  cette  ampleur  nécessite  en  temps normal  8  mois  de préparation et que la fin du dernier confinement remonte au 3 mai seulement...Au final, si on enlève les 2 mois d’été, la foire a été mise sur pied en moins de 4 mois !

La décision d’augmenter de 25% les surfaces dédiées aux circulations a permis de proposer une foire plus aérée et notablement amélioré le confort des visiteurs, ce qu’ils ont visiblement apprécié. La moindre fréquentation enregistrée reste relativement limitée par rapport aux foires qui ont précédé celle de Dijon, lesquelles ont perdu en moyenne 50% de leurs visiteurs et nettement supérieure aux projections établies par Dijon Congrexpo avant la foire.

Par ailleurs, cette diminution est compensée en grande partie par la vigueur des achats des visiteurs ; on a en effet constaté qu’ils avaient vraiment envie de se faire plaisir et de fêter le retour de la foire dont ils avaient été frustrés en 2020 ; on peut dire que l’ambiance retrouvée de la foire et la convivialité ressentie dans les allées ont incontestablement favorisé la consommation.

 Les exposants ont dans l’ensemble obtenu des résultats conformes à leurs objectifs initiaux voire nettement supérieurs dans certains secteurs et du même coup retrouvé le moral. Nouveauté majeure 2021, la marque 100% Gastronomie et ses différentes déclinaisons ont tenu toutes leurs promesses et véritablement séduit les visiteurs.

 Tout au long des 13 jours de foire, 20 chefs se sont succédés sur la toute nouvelle Scène des chefs qui a été le théâtre de plus de 40 animations et démonstrations suivies de dégustations, avec le concours quotidien et efficace de l’indispensable Amicale des Cuisiniers de Côte d’Or.

La présence lors de l’inauguration de Christian TÊTEDOIE, parrain de cette édition, celle de Grégory CUILLERON tout récent champion du monde des œufs en meurette ainsi que la journée dédiée à la Maison LOISEAU ont sans nul doute été les points d’orgue d’une programmation particulièrement rythmée sur un espace qui a pleinement rempli son rôle de vitrine des métiers de l’hôtellerie et de la restauration. 13 concours dont la 48e édition du prestigieux Grand Prix National de la Gourmandise ont récompensé les talents naissants ou confirmés tout en mettant en valeur les savoir- faire des différentes filières des métiers de bouche.

Bénéficiant d’un nouveau décor et proposant une carte variée, étoffée et de grande qualité, le Restaurant de la Foire a retrouvé tout son attrait et connu une vraie réussite grâce à la collaboration et à la créativité des 5 chefs du groupe Hôtels Bourgogne Qualité.

Avec une représentation du Canada, de l’Irlande, de l’Italie et de l’Ukraine, le Village international a avantageusement succédé au pavillon de l’hôte d’honneur et offert aux visiteurs un bel aperçu des spécialités gastronomiques, artisanales et culturelles de ces 4 pays.  

Autre nouveauté de cette année, la foire digitale a reçu près de 45 000 visites, l’occasion pour les internautes de vivre la foire à distance, de découvrir les offres des exposants, de visionner en replay les vidéos des animations ainsi que les émissions quotidiennes « en direct de la foire » enregistrées au studio situé au cœur de la foire. La plateforme restera en ligne jusqu’au 28 novembre ; l’occasion pour les exposants de bénéficier d’une visibilité complémentaire et de prolonger « l’effet foire ».

La présence de la foire sur les réseaux sociaux vient renforcer son attractivité grâce au développement conséquent du nombre d’abonnés (6000 sur Facebook ; 2000 sur Instagram) et des interactions (90000 sur Facebook ; 2500 sur Instagram). Dijon Congrexpo remercie toutes celles et ceux : visiteurs, exposants, partenaires et bénévoles qui ont contribué à faire que la Foire Internationale et Gastronomique demeure le plus grand événement économique, populaire et festif de la région.

Rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2022 pour la 92e édition.