Attention au moustique tigre !

Présent depuis une dizaine d’années en France, le moustique tigre est un vecteur de maladies graves. Quels sont les bons réflexes à avoir quand on est en présence de cet insecte ?

28 juillet 2021 à 14h30 par Dimitri Coutand

Attention au moustique tigre !
Le moustique tigre est désormais présent dans une bonne partie de la France, dont la Côte-d'Or
Crédit: Image libre de droit

Originaire d’Asie, le moustique Aedes albopictus, plus communément appelé « moustique tigre », est arrivé en France métropolitaine en 2004. Il peut notamment être vecteur de maladies telles que le chikungunya, le zika ou la dengue.

Le moustique tigre est essentiellement présent en milieu urbain. Comme expliqué sur le site internet du ministère des Solidarités et de la Santé en janvier dernier, « son caractère anthropophile (qui aime les lieux habités par l’homme) explique qu’une fois installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser ».

Comme illustré sur cette carte, fin 2020, sur les 96 départements métropolitains, 64 étaient colonisés par le moustique tigre :

Moustique tigre

Une plateforme en ligne pour signaler la présence de moustique tigre

Plus petit mais aussi plus facile à écraser qu’un moustique commun, le moustique tigre se reconnaît grâce à ses rayures noires et blanches sur tout le corps ainsi que sur les pattes. Il apprécie voler autour des chevilles et attaque principalement le jour.

Sur son site internet, le Conseil Départemental de Côte-d’Or rappelle les bons gestes à appliquer pour éviter l’implantation du moustique tigre chez soi :

  • Vider chaque semaine : coupelles et soucoupes des pots de fleurs, gamelles des animaux, replis de bâches, seaux, pieds de parasol...
  • Couvrir les récupérateurs d’eau
  • Ranger à l’abri de la pluie : jouets, brouettes, seaux
  • Entretenir les gouttières, rigoles et chéneaux
  • Jeter déchets et pneus usagés
  • Créer un équilibre dans les bassins : les batraciens et poissons mangent les larves de moustique

Si malgré tout, des moustiques tigres se trouvent à proximité de votre domicile, vous pouvez vous rendre sur une plateforme en ligne qui vous permet de signaler la présence de l’insecte. L’Entente Interdépartementale de Démoustication (EIRAD) recevra votre signalement et procédera, si besoin, à une intervention de démoustification.

En Côte-d’Or, un plan de lutte contre les maladies transmises par le moustique tigre dans le département avait été mis en place en avril 2019 par la Préfecture, le Conseil Départemental, l’Entente Interdépartementale de Démoustification Rhône-Alpes (EID) et l’ARS Bourgogne-Franche-Comté. Cette compétence a ensuite été transmise au plan national aux Agences Régionales de Santé le 1er janvier 2020.