COVID-19 : le point sur la 5eme vague en Bourgogne-Franche-Comté

L’arrivée de la cinquième vague de l’épidémie de COVID-19 se confirme en Côte d’Or, comme sur l’ensemble de la région Bourgogne-Franche-Comté. L’Agence Régionale de Santé a fait le point ce vendredi soir sur la situation.

12 novembre 2021 à 18h30 par Fabrice Aubry

L'Agence Régionale de Santé a fait le point ce vendredi soir sur l'épidémie
L'Agence Régionale de Santé a fait le point ce vendredi soir sur l'épidémie
Crédit: Photo d’illustration K6FM

Ci-dessous le communiqué de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté :

La Bourgogne-Franche-Comté n’échappe pas à la forte accélération de la circulation virale observée à l’échelle européenne et nationale ces derniers jours.

A l’exception de la Nièvre, l’ensemble des départements de la région sont repassés au-dessus du seuil de 50 pour 100 000 habitants s’agissant de l’incidence en population générale. Il n’y a cependant pas de fatalité à voir cette cinquième vague continuer à monter et il appartient à chacun d’entre nous de se mobiliser pour limiter ses effets en termes d’hospitalisations et de mortalité.

Gestes barrières : au quotidien

La réplique passe d’abord par le respect scrupuleux des gestes barrières du quotidien, tout aussi utiles pour tenir à distance les autres virus de l’hiver : penser à se laver les mains le plus souvent possible, à aérer les pièces de vie régulièrement, tousser et éternuer dans son coude, porter un masque dans tous les lieux où cela est obligatoire, en particulier à l’intérieur et quand la distance recommandée avec la personne voisine ne peut pas être respectée...

Les moyens efficaces de la défense collective contre le virus reposent également sur la vaccination : il reste une marge de progression s’agissant des primo-infections dans la région, où 89 % des personnes de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin.

L’ARS rappelle par ailleurs aux personnes déjà vaccinées mais éligibles au rappel de le faire sans attendre pour réactiver leur protection immunitaire qui diminue au fil des mois.

Pour mémoire, la campagne de rappel vaccinal concerne :

-les 65 ans et plus résidant ou non en EHPAD/USLD, 

-les moins de 65 ans vaccinés en Janssen, 

-les personnes à haut risque de contracter une forme grave, 

-les professionnels des secteurs de la santé, du médico-social et les pompiers.

Concernant les plus de 65 ans et les personnes vaccinées en Janssen, à compter du 15 décembre, le rappel devra être effectif pour prolonger la validité du passe sanitaire.

L’annonce  de  cette  mesure  par  le  Président  de  la  République  le  9  novembre  a  suscité  un  très  net engouement  pour  la  prise  de  rendez-vous  en  ligne.  En  Bourgogne-Franche-Comté  près  de  11000 demandes ont ainsi été enregistrées sur la plateforme Doctolib le 10 novembre contre moins de 5 000 le 8 novembre.

Ces rendez-vous sont proposés sans délai dans les centres de vaccination de la région. La vaccination est également possible auprès de son professionnel de santé de proximité. Depuis le début de l’épidémie en mars 2020, 4 979 personnes sont décédées en établissements de santé des suites d’une forme grave de la maladie ; 2 309 dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.