Pollution de la Norge : une réunion ce jeudi en préfecture

La rivière la Norge subit depuis quelques jours un épisode de pollution d’origine organique. Le préfet réunira les élus ce jeudi pour faire le point sur la situation.

8 juillet 2021 à 4h30 par La Rédaction

Une réunion aura lieu ce jeudi en préfecture pour faire le point sur la pollution de la Norge

Retrouvez ci-dessous le communiqué de la préfecture :


« Depuis fin juin, les riverains de la Norges à Norges-la-Ville et Brétigny ont pu constater un changement d’aspect assez net de la rivière, avec des couleurs bleu et blanc. Par ailleurs une odeur putride soufrée est perçue en bordure de rivière. Sur ces deux communes, une forte mortalité des poissons a été relevée. Dès qu’ils en ont été alertés, les inspecteurs de l’environnement de l’Office Français de la Biodiversité et les agents spécialisés de la gendarmerie se sont rendus sur place pour confirmer le constat et analyser les causes possibles. Suite à plusieurs dépôts de plainte, une enquête judiciaire a été diligentée. Elle est en cours et aucune conclusion ne peut à ce stade être livrée. On peut cependant préciser les premiers résultats d’analyse. 


Aucune présence anormale de produits phytosanitaires n’a été décelée d’après les analyses conduites par le laboratoire départemental. Les taux de carbone organique total particulièrement élevés conduisent à conclure à une pollution organique. Dans ces conditions, les taux d’oxygène dissous dans l’eau sont très faibles voire nuls, les végétaux et organismes vivants ne peuvent survivre, leur dégradation est peut-être à l’origine de l’odeur putride constatée. Par ailleurs des taux élevés de manganèse et de fer sont constatés, sans explication scientifique à ce stade.  


L’Agence régionale de Santé est également mobilisée au titre de la santé publique. Le captage d’eau potable de Norges tout proche de la rivière, géré par le syndicat des eaux de Clenay-Saint-Julien à été fermé. Des analyses sont en cours. Dans l’attente les communes sont alimentées en eau potable par la canalisation de secours venant de la Métropole de Dijon. A titre de précaution, la Métropole de Dijon a par ailleurs souhaité cesser tout pompage dans le captage de Couternon.


Enfin la Direction départementale des territoires est en lien étroit avec le syndicat des eaux, également gestionnaire du réseau des eaux usées, pour vérifier que le fonctionnement est correct et qu’il n’est pas source de pollution. A ce stade, aucune source de pollution n’a pu être identifiée. Toutes les possibilités sont examinées.


Le préfet réunira les élus et services de l’État concernés ce jeudi pour faire un point partagé de situation et envisager les suites à donner. »