Elections départementales : François-Xavier Dugourd et Clémentine Barbier « déterminés et sereins »

Arrivés en tête du premier tour des élections départementales en Côte d’Or, dans le canton de Dijon 1, François-Xavier Dugourd et Clémentine Barbier se disent « déterminés et sereins » avant le second tour.

24 juin 2021 à 12h15 par Fabrice Aubry

François-Xavier Dugourd et Clémentine Barbier sont en lice dans le canton de Dijon 1
François-Xavier Dugourd et Clémentine Barbier sont en lice dans le canton de Dijon 1
Crédit: DR

Retrouvez ci-dessous le communiqué de François-Xavier Dugourd et de Clémentine Barbier :

« A l'issue du premier tour des élections départementales, les électeurs du canton de Dijon 1 nous ont portés en tête du scrutin avec plus de 42% des suffrages exprimés.

Nous souhaitons remercier très chaleureusement les personnes qui se sont déplacées dans ce contexte de forte abstention. Les enjeux du deuxième tour sont limpides. Notre équipe sera en effet opposée au binôme constitué d’un apparatchik socialiste et d’une adepte de l’écologie punitive, proche de l’extrême gauche. Ils sont le fruit d’une alliance artificielle, fabriquée pour la circonstance par le Maire de Dijon.

Par ailleurs, D. Martin, candidat de gauche camouflé en Marcheur, largement battu au 1er tour, essaie péniblement de troubler l'élection en se ralliant au candidat socialiste officiel. Ce n'est une surprise pour personne. D. Martin a toujours été de gauche. Il a fait partie des équipes de F. Rebsamen depuis de longues années.

Sur ce canton de Dijon 1 dont rêve F. Rebsamen, les faux adversaires d’hier ont donc passé un petit arrangement entre amis. « Tu occupes le terrain au 1er tour et tu te rallies au second pour piquer ce canton à la droite » En échange, car il y a toujours une contrepartie, « Je te laisse tranquille pour les futures élections législatives » pour lesquelles D. Martin, Député actuel, se fait du souci.

Nous dénonçons ces petites manœuvres politiciennes et nous poursuivons notre campagne, déterminés et sereins. Nous savons que les électeurs sont libres de leur choix et qu'ils ne supportent guère qu'on leur dise pour qui voter. Les Dijonnais savent que nous travaillons depuis de longues années sur ce canton au service de tous les habitants, sans sectarisme, sans parti pris politique.

Nous revendiquons fièrement nos sensibilités de la droite et du centre. Avec la majorité départementale, nous comptons ainsi les soutiens des partis LR, UDI, Agir la droite constructive, Ecologistes Indépendants et de nombreux anciens socialistes, écœurés par le système sectaire de l'équipe Rebsamen, au premier rang desquels Laurent Grandguillaume, ex-Député PS de la circonscription.

La droite et le centre sont unis et rassemblés en soutien à notre projet pour un canton sûr, animé, disposant de services de qualité et où il fait bon vivre. Nous agissons pour nos quartiers. Pour ses habitants. Pour les Dijonnais. Pour tous les Dijonnais. Pour Dijon en Côte-d'Or. Pas pour Dijon contre la Côte-d'Or. »