Episode de fortes chaleurs : le département mobilisé pour aider les plus fragiles

Alors que des températures très élevées sont annoncées par Météo France pour cette fin de semaine, François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, a demandé à ses services de mettre en place toutes les mesures nécessaires pour anticiper et gérer l’impact sanitaire de cet épisode auprès des publics fragiles, avec une vigilance particulière sur les établissements sociaux et médico-sociaux.

15 juin 2022 à 15h50 par la rédaction

Episode de fortes chaleurs : le département mobilisé pour aider les plus fragiles
Le département se mobilise pour aider les plus fragiles durant cet épisode de fortes chaleurs
Crédit: Episode de fortes chaleurs : le département mobilisé pour aider les plus fragiles

« Comme l’ensemble des pouvoirs publics, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or est mobilisé pour anticiper et gérer l’impact sanitaire généré par les fortes chaleurs attendues jusque cette fin de semaine. Nous sommes aux côtés des résidents et des professionnels de l’ensemble des établissements de santé, notamment ceux accueillant des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Il en est de même pour les établissements accueillant des enfants mineurs » explique le Président Sauvadet.

Le « Plan bleu », dont est doté chaque Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), permet d’adapter leur organisation pour décliner les mesures de prévention. En Côte-d’Or, tous les établissements disposent d’une pièce climatisée où les résidents peuvent être accueillis pour se rafraîchir si besoin et adaptent l’alimentation pour une meilleure hydratation.

Les personnes bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) - on en compte 5 300 en Côte-d’Or -, sont également suivies attentivement et les personnels des services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) sont également mobilisés pour accompagner au mieux nos aînés durant cet épisode. Ils ont été destinataires des consignes générales à adapter en période de canicule et ont appelé l’attention des professionnels pour les personnes isolées et fragiles. Les aides à domicile reçoivent également des informations de l’employeur sur leur téléphone professionnel : hydratation régulière, fermeture des volets, vérification de la présence de bouteilles d’eau dans le frigo. Chaque mesure compte en pareille circonstance.

Partout, le dispositif de lutte contre les conséquences d’épisode de canicule est d’ailleurs bien rodé : les établissements sont tous équipés, les personnels formés et attentifs, les outils de surveillance et d’alerte sont en place.

« Je tiens à ce titre à saluer l’engagement des professionnels mobilisés pour accueillir les personnes fragiles, personnes âgées, handicapées, mineurs, et les remercier pour le travail formidable qu’ils effectuent au quotidien. Ils ont l’entier soutien du Département, dont les missions de solidarité humaine sont au cœur de son action » rappelle François Sauvadet.

Si aucune difficulté particulière n’a heureusement été signalée pour l’heure, les services du Département restent vigilants, en lien avec l’ARS, et mobilisés pour faire face à ces fortes chaleurs que ce soit au niveau des établissements ou pour les personnes fragiles vivant à domicile.