Fermeture des boîtes de nuit : la surprise des gérants des établissements

Face à la flambée des cas de Covid-19, le premier Ministre Jean Castex a annoncé ce lundi la fermeture des boîtes de nuit durant les quatre prochaines semaines. Nous avons interrogé Christophe Le Mesnil, gérant de la discothèque du Bal’tazar à Dijon.

7 décembre 2021 à 12h20 par Dimitri Coutand

Fermeture des boîtes de nuit : la surprise des gérants des établissements
Les boîtes de nuit seront fermées durant les quatre prochaines semaines
Crédit: Photo d'illustration K6FM

C’est une décision qui a surpris le monde de la nuit. Le premier Ministre Jean Castex a annoncé ce lundi une série de mesures visant à contrer la flambée des cas de Covid-19. Parmi elles, la fermeture des boîtes de nuit pour les quatre prochaines semaines. Une décision qui tombe dans une période importante pour les discothèques, à savoir celles des fêtes de fin d'année, et notamment le Nouvel An qui représente un chiffre conséquent pour ces établissements.

Cette annonce du gouvernement, « c'est de l'illogisme » selon Christophe Le Mesnil, gérant du Bal’tazar à Dijon. « On est un petit peu abasourdi par cette décision. Au niveau sanitaire, bien sûr qu’on la comprend. Mais ces jeunes qui ne vont pas venir chez nous vont s’entasser chez mes confrères. Et je ne vise pas mes confrères. Pourquoi ils viendraient plus s’infecter chez nous et pas dans des bars qui vont être surpeuplés ? », explique celui qui possède également le Melkior, un bar dansant dijonnais qui, lui, restera ouvert.

 

Retrouvez ci-dessous l’interview de Christophe Le Mesnil, gérant du Bal’tazar à Dijon :