François Sauvadet : « Une belle victoire pour une Côte-d’Or d’équilibre »

Le président sortant du conseil départemental de la Côte d’Or, François Sauvadet, a été réélu ce dimanche en obtenant le même nombre de siège que lors de sa précédente mandature.

28 juin 2021 à 11h00 par Fabrice Aubry

François Sauvadet a obtenu une nouvelle majorité de sièges au conseil départemental
François Sauvadet a obtenu une nouvelle majorité de sièges au conseil départemental
Crédit: Archive / Philippe Gillet

Même s’il a perdu du terrain sur les cantons de Dijon, François Sauvadet a exprimé sa satisfaction dans un communiqué que voici :

« Mes premiers mots seront pour remercier les électeurs qui nous ont fait confiance et qui ont reconduit notre majorité La Côte-d’Or passionnément. Notre majorité compte désormais 14 cantons.

Cette campagne a été particulière à bien des égards. De par son contexte d’abord. Je regrette une nouvelle fois que les conditions invraisemblables de distribution des professions de fois comme au premier tour. C’est une campagne particulière aussi par sa tonalité. Il y a eu beaucoup de mensonges, de désinformations, d’attaques dans la métropole de la part de nos opposants, qui ont laissé croire qu’on ne faisait rien pour Dijon, ce qui est scandaleux, qui plus est en utilisant tous les moyens de la ville.

Je suis heureux que nous renforcions notre présence dans la métropole. Nous y comptons désormais 5 cantons et avons remporté de belles victoires. Deux nouveaux cantons à Chevigny-Saint-Sauveur et à Talant. Nous avons conforté les scores à Fontaine-lès-Diijon, Is-sur-Tille, Auxonne. Je félicite François-Xavier Dugourd, qui conserve son canton Dijon 1, avec Clémentine Barbier. A Beaune, logiquement, Pierre Bolze et Charlotte Fougère ont gagné.

Nous avons renforcé notre présence dans le monde rural. Je veux saluer à cet égard la belle victoire de Laurence Porte et Marc Frot, face à la députée.

Dans cette campagne, les Côte-d’Oriens ne s’y sont pas trompés. Il y a bien deux visions qui s’opposent. Les Côte-d’Oriens veulent comme nous une Côte-d’Or d’équilibre, pour que chacun se voit un avenir là où il a choisi de vivre. Cette aspiration à une vraie qualité de vie est partagée par beaucoup. Dès demain, nous allons nous mettre au travail au service de tous les Côte-d’Oriens. »