Jauges pour les événements sportifs et culturels : quelles conséquences à Dijon ?

A partir du 3 janvier prochain, les grands rassemblements seront limités à 5 000 personnes en extérieur, 2 000 en intérieur. Une décision du gouvernement qui risque d’impacter une nouvelle fois les événements sportifs et culturels. Tour d’horizon des activités concernées par ces restrictions à Dijon.

29 décembre 2021 à 12h02 par Dimitri Coutand

Jauges pour les événements sportifs et culturels : quelles conséquences à Dijon ?
Le palais des Sports ne pourra pas recevoir plus de 2 000 personnes ces trois prochains semaines
Crédit: Photo d'illustration K6FM

Face à la forte augmentation du nombre de cas de Covid-19 ces derniers jours, le gouvernement a annoncé plusieurs restrictions visant à enrayer la progression du variant Omicron. Parmi elles, le retour des jauges pour les grands rassemblements. A compter du lundi 3 janvier, les événements en extérieur seront limités à 5 000 personnes en extérieur, 2 000 en intérieur et ce, pour une durée trois semaines. Une décision qui impacte notamment les principaux clubs sportifs de Dijon que sont la JDA et le DFCO.

Pour ce dernier, qui évolue en Ligue 2 cette saison, les tribunes du stade Gaston-Gérard seront encore moins garnies avec ces restrictions. Depuis le début du championnat, l’affluence moyenne à domicile du DFCO est de 7 499 spectateurs pour une capacité maximale de 16 098 places. Le club a donc décidé de prendre une décision radicale, à savoir de fermer la billetterie pour le moment. Les 5 000 places autorisées en extérieur par le gouvernement seront donc réservées pour les abonnés au DFCO.

Du côté de la JDA, le palais des Sports Jean-Michel-Geoffroy ne pourra accueillir que 2 000 personnes sur son parquet. Pour les basketteurs, cela a un vrai impact quand on sait que la plus faible affluence cette saison est de 2 820 spectateurs, c’était le 14 décembre dernier face à Lavrio en Ligue des champions. Les joueurs de Nenad Markovic devront donc faire avec lors de ses trois ou quatre prochaines rencontres en fonction d’un éventuel match d’appui en Coupe d’Europe. Pour les handballeuses dijonnaises, elles auraient pu espérer une grosse affluence lors du derby face à Besançon le 5 janvier prochain.

Des concerts et spectacles déjà reportés

Ces annonces du gouvernement ont également un énorme impact pour les salles de spectacle. En plus de la jauge à 2 000 personnes, le Premier ministre Jean Castex a également annoncé l’interdiction des concerts debout. Au Zénith de Dijon, enceinte de 9 000 spectateurs, certains concerts et spectacles risquent d’être reportés voire annulés. C’est déjà le cas pour le ciné-concert Harry Potter dont on ne connaît pas encore la nouvelle date. D’autres événements comme le concert d’Alain Souchon ou encore le ballet Carmina Burana pourraient aussi être concernés. A la Vapeur, le concert de Benjamin Biolay est d’ores et déjà compromis.

Les autres salles comme L’Ecrin à Talant ou le Cèdre à Chenôve semblent moins impactées, même si elles ne sont pas non plus à l’abri de voir des artistes reporter une partie ou l’intégralité de leur tournée.