Le grand théâtre sera ouvert pour les journées du patrimoine

Pour les journées du patrimoine, le 17 septembre, l’'équipe de l'opéra de Dijon invitera le public à découvrir l’histoire du grand théâtre, mais aussi les parties rénovées des coulisses.

4 septembre 2022 à 7h00 par la rédaction

Le 17 septembre, le public sera invité à découvrir l’histoire du grand théâtre
Le 17 septembre, le public sera invité à découvrir l’histoire du grand théâtre
Crédit: Photo Fabien Dubrigny

Le samedi 17 septembre, des visites guidées seront organisées de 10h à 16h30, sans inscription préalable. La visite débutera dans l’entrée principale du Grand Théâtre, et s’achèvera au Foyer, au 1er étage, par une présentation du Service Inventaire et patrimoine de la région Bourgogne-Franche-Comté, réalisant une étude sur les salles de spectacles régionales. Cet événement marquera aussi la rentrée de l’Opéra de Dijon. 

Samedi 17 septembre à 20h, à l’auditOrium, Mathurin Bolze, artiste de cirque, met en résonance l’art du cirque et la conscience des ruines avec son spectacle Les hauts plateaux, qui fait la part belle à la poésie des corps et des équilibres. (dès 10 ans, projet partagé avec Cirq’ônflex).

Dimanche 18 septembre à 17h, à l’auditOrium, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort ouvrira la saison symphonique de l’Opéra de Dijon, sous la direction d’Alain Altinoglu. Au programme, le charme du Concerto n°3 de Rachmaninov, réputé le «plus difficile du répertoire» et interprété par Anna Vinnitskaya, rivalisera sans peine avec la sensualité de la suite symphonique Shéhérazade de Rimski-Korsakov.

A propos du grand théâtre :

Inspiré de l’Antiquité classique, en vogue sous le 1er Empire, le Grand Théâtre est construit sur un plan rectangulaire, avec une façade en péristyle formé de huit colonnes corinthiennes qui supportent un entablement surmonté d’un attique.

Le Grand Théâtre mesure 61 mètres de longueur, 22 mètres de largeur et environ 17 mètres de hauteur. Il est doté d’une salle à l’italienne semi-circulaire, avec 3 étages de galeries et des loges d’avant-scène. Il bénéficie cependant d’équipements modernes : climatisation, détection automatique d’incendie par œil électronique, sonorisation et télévision en circuit fermé... Il offre 692 places. Les lustres sont en cristal de Murano et datent de 1900. Celui du plafond de la salle mesure 2,70 mètres de diamètre sur 1 mètre de hauteur, il pèse 700kg, 2000 tubes en verre de Venise le composent. Celui du vestibule d’entrée mesure 1,75 mètre de diamètre sur 80 centimètres de hauteur et comprend 860 éléments. Ceux du foyer du 1er étage mesurent 1,60 mètre m de hauteur sur 1,40 mètre de diamètre. Ils comprennent chacun 150 éléments et pèsent 350 kg. 29 appliques aux balcons terminent l’éclairage de la salle. La décoration du plafond de la salle est due à Ciceri. Dans le hall se trouvent des allégories représentant les arts (anges danseurs, musiciens...) de chaque côté du hall avec le blason de l’architecte d’un côté et celui de la ville de Dijon de l’autre. Le théâtre connaît au fil du temps plusieurs campagnes de transformation, en 1855 (avec de nouveaux décors de Cambon), 1934, 1953-1954 (réaménagement de la scène et surélévation partielle du bâtiment), 1969-1970, jusqu’à la rénovation débutée en 2021 financée par la Ville de Dijon.