Le CHU de Dijon dévoile une genouillère contre l’arthrose du genou

Odra, c’est le nom de la genouillère articulée innovante développée notamment par le CHU Dijon Bourgogne et conçue pour aider les personnes souffrant d’arthrose du genou. Ci-dessous le communiqué.

24 novembre 2021 à 6h30 par Dimitri Coutand

Le CHU de Dijon dévoile une genouillère contre l’arthrose du genou
Le CHU de Dijon a dévoilé une genouillère qui aide les personnes souffrant d'arthrose du genou
Crédit: Photo d'illustration K6FM

Après quatre années de recherche, le CHU Dijon Bourgogne et PROTEOR, leader de l’appareillage orthopédique sur mesure en France, révèlent les conclusions d’une étude française multicentrique démontrant les performances d’Odra, une genouillère articulée innovante conçue pour soulager la douleur et améliorer la qualité de vie de patients souffrant d’arthrose du genou.

Le résultat d’un partenariat public-privé dans le domaine du handicap locomoteur

Le CHU Dijon Bourgogne et PROTEOR sont heureux d’annoncer les résultats de cet essai randomisé (7 centres en France) qui attestent scientifiquement de l’efficacité de l’orthèse Odra sur les symptômes de l’arthrose du genou, en comparaison avec une prise en charge habituelle. Cette étude a été menée par PROTEOR avec l’appui de la Plateforme d’investigation technologique (PIT) du CHU, coordonnée par le Professeur Paul Ornetti, rhumatologue. Les résultats ont été publiés en 2021 dans Osteoarthritis and Cartilage1, revue médicale reconnue mondialement dans le domaine de l’arthrose. Ce type de dispositif médical fait partie intégrante des recommandations internationales pour la prise en charge de l’arthrose du genou. La genouillère Odra est déjà disponible en France sur prescription spécialisée, inscrite sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables par l’Assurance Maladie (LPPR).

Odra s’adapte parfaitement à la morphologie du patient et diminue les pressions sur le genou

Odra est une orthèse de distraction et rotation du genou développée par la société dijonnaise PROTEOR pour le traitement de la gonarthrose du compartiment fémoro-tibial interne. Cette genouillère articulée est réalisée sur mesure grâce aux mensurations prises par un orthoprothésiste, s’ajustant ainsi parfaitement à la morphologie de chaque patient. En plus de soulager la douleur, les effets biomécaniques d’Odra diminuent les pressions sur le compartiment interne et offrent plus de confort au patient, lui permettant même de pratiquer ses activités quotidiennes dans de meilleures conditions et de limiter le recours à des traitements médicamenteux antalgiques ou anti-inflammatoires.

La deuxième cause d’invalidité motrice en France

La gonarthrose touche 5 millions de Français, c’est ainsi la deuxième cause d’invalidité motrice. L’arthrose du genou se caractérise par l’usure progressive du cartilage recouvrant les extrémités osseuses du fémur et du tibia, à l’origine d’une raideur et d’une inflammation douloureuse lors de certains mouvements comme la marche ou la flexion. Le principe de l’orthèse Odra vise à lutter contre ces hyperpressions locales, en plus de maintenir le genou en bonne position et tire son nom de l’acronyme formé des initiales de “orthèse de distraction et rotation pour arthrose”.