Le conseil départemental et l’AMF 21 encouragent à la mobilisation des pompiers volontaires

Alors que la France est soumise cet été à de nombreux feux de forêts et en réponse à la forte sollicitation des sapeurs-pompiers, le conseil départemental de la Côte d’Or et l’association des maires de France 21 encouragent à la mobilisation des sapeurs-pompiers volontaires.

16 août 2022 à 19h28 par la rédaction

Les sapeurs-pompiers sont très sollicités cet été par les feux de forêt
Les sapeurs-pompiers sont très sollicités cet été par les feux de forêt
Crédit: Photo d’illustration / SDIS 21

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Côte d’Or participe à cette lutte intense, comme le prévoit le dispositif zonal de renfort colonnes feux de forêts. Actuellement, 26 sapeurs-pompiers du SDIS 21 sont engagés dans le Jura et le Maine-et-Loire. L’activité est par ailleurs soutenue sur le territoire départemental, avec une hausse du nombre d’interventions de 15,8 % par rapport à 2021 (dont plus de 20 % sont directement liées aux feux d’espaces naturels). Les sapeurs-pompiers côte-d’oriens font quotidiennement face à de nombreux départs de feux : 360 communes sont classées en risque très sévère et 338 en risque sévère.

Le risque de feux de forêts est analysé chaque matin par le Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de secours (CODIS), pour apporter une réponse adaptée en termes de ressources humaines et matérielles. Ainsi lorsque le risque est très sévère, les sapeurs-pompiers volontaires sont positionnés en garde en caserne, pour assurer un départ immédiat des engins. Ce phénomène est inédit, et répond à l’augmentation croissante de feux de forêt sur l’ensemble du territoire national.

Le conseil départemental et l’AMF 21, en appui du dispositif d’urgence

Premier contributeur du SDIS 21, le Conseil Départemental a souhaité montrer l’exemple en répondant à l’appel solennel du Ministre de l’Intérieur. François Sauvadet, président du Conseil Départemental de la Côte d’Or, incite chaque agent par ailleurs sapeur-pompier volontaire à se rendre disponible, pour assurer la relève des sapeurs-pompiers engagés sur des feux de forêt hors du département et maintenir la continuité opérationnelle. Ludovic Rochette, président de l’AMF21 (Association des Maires de France) s’associe également à cette démarche et invite les maires à libérer de leurs obligations professionnelles leurs sapeurs-pompiers volontaires (SPV).

Cette disposition s’adresse aussi à tous leurs SPV non formés à la lutte contre les feux de forêts. L’objectif est de permettre, grâce à leur mobilisation sur des interventions de secours « classique », de libérer les pompiers formés aux feux de forêt pour lutter contre les feux d’espaces naturels et participer aux renforts nationaux. Par cette démarche, les collectivités territoriales réaffirment leur engagement fort en matière de responsabilité sociétale. Monsieur François Sauvadet et Monsieur Hubert Poullot, président du conseil d’administration du SDIS 21, invitent chaque collectivité et chaque entreprise à se mobiliser pour libérer les agents et les salariés dans la lutte contre ces nombreux feux. Ils remercient d’avance les employeurs privés comme publics de leurs efforts pour accompagner la démarche citoyenne de leurs salariés sapeurs-pompiers volontaires. Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Côte d’Or remercie vivement les employeurs ayant libéré leurs salariés dès le début de cette situation exceptionnelle ; ainsi que l’ensemble des sapeurs-pompiers volontaires venus prêter main forte sur le terrain.