Nenad Markovic est le nouvel entraineur de la JDA

La direction de la JDA a officialisé ce jeudi la signature pour les deux prochaines saisons de Nenad Markovic (53 ans, Bosnien/Espagnol) au poste d’entraîneur de l’équipe professionnelle.

10 juin 2021 à 15h34 par Fabrice Aubry

Nenad Markovic est le nouvel entraineur de la JDA
Nenad Markovic est le nouvel entraineur de la JDA
Crédit: JDA

Cette signature intervient alors que Laurent Legname, entraineur de la JDA depuis 2015, va quitter le club à la fin de cette saison pour Bourg-en-Bresse. Le franco-américain Kyle Milling devait le remplacer, mais il s’est désisté pour des raisons personnelles au mois de mai.

Depuis la JDA était à la recherche de son nouvel entraineur. L’annonce de l’arrivée de Nenad Markovic a été officialisée via un communiqué de presse que voici :

« Né le 6 juin 1968 à Doboj (Yougoslavie), Nenad a d’abord été un joueur de basket connu et reconnu, que ce soit en Bosnie ou encore dans différents pays européens (Espagne, Grèce, Italie ou encore Israël). En France on le connaît déjà, puisqu’il est passé entre 1996 et 1999 sous les couleurs du Limoges CSP. Joueur de la ligne arrière, il était renommé pour ses qualités défensives, jusqu’à être sélectionné en équipes nationales Yougoslave et Bosnienne. Son palmarès parle également pour lui avec notamment le titre de meneur de l’année et de champion de la ligue adriatique en 2005 ou encore ses deux sélections au All Star Game de Jeep Elite en 1998 et 1999.

Piqué par le basket depuis tout petit, Nenad a par la suite de sa carrière en tant que joueur, enfilé le costume d’entraîneur en 2006, au lendemain de sa dernière saison professionnelle. Après une première expérience dans son club formateur de Sarajevo, il part en Grèce en 2007, au Panionios BC, club de la banlieue sud d’Athènes. En dépit d’une masse salariale restreinte, il a brillamment – et pour la première fois – qualifié l’équipe en Euroleague lors de la saison 2008/2009.

En 2014, il signe à Trabzonspor, emmenant son équipe en finale de l’Eurochallenge dès sa première année, malheureusement battue par Nanterre avec un panier au buzzer de TJ Campbell à la dernière seconde. Déterminé à faire grandir ses joueurs dont il est toujours très proche, ses valeurs de travail permanent permettent à ce même club d’atteindre dès la saison suivante une place en demi-finale du championnat turc.

Ses résultats ne laissent personne indifférent et en 2016 il signe au Pinar Karsiyaka, avant de faire un crochet à Ténérife la saison suivante. En novembre 2017, il revient en Turquie, pour signer avec Gaziantep, là où il a évolué les 4 dernières saisons, propulsant notamment ses équipes en demi-finale de la Coupe de Turquie ou encore en quart de finales de la Basketball Champions League en 2017. Cette saison, il était à la tête de la meilleure défense du championnat – emmenée par un joueur bien connu de la Jeep Elite, Mouhammadou Jaiteh – mais son équipe n’a pas pu faire tomber l’Anadolu Efes en quart de finale, le futur champion de Turquie et vainqueur de l’Euroleague il y a quelques jours.

Nenad Markovic arrivera à Dijon avec son expérience des Coupes d’Europe, dans l’optique de faire progresser ses joueurs, grâce à des valeurs d’abnégation qui tiennent à coeur aux coachs de l’Est et qui collent complètement aux valeurs que défend la JDA Dijon depuis de nombreuses saisons. Le club bourguignon est très heureux de pouvoir l’accueillir prochainement dans la cité des ducs.

RÉACTIONS DE NENAD MARKOVIC

« Après 7 ans en Turquie, je suis très heureux de ce nouveau challenge qui m’attend à Dijon. J’ai eu de nombreuses expériences en Europe et je dois dire que ce projet que les dirigeants du club m’ont expliqué semble très intéressant et ambitieux. Je connais déjà un peu la France, la Bourgogne et Dijon, pour y être venu plusieurs fois en tant que joueur de Limoges et pour y avoir gagné au Palais des Sports le concours de shoots à 3-points lors du All Star Game 1998, organisé à Dijon.

En signant à Dijon, je vais retrouver le championnat français et j’en suis très content. C’est une ligue qui progresse saison après saison et que je continue de suivre, car je suis proche de Zvezdan Mitrovic notamment et parce que je continue de suivre l’évolution de Limoges, mon ancien club. Je vois aussi que depuis quelques saisons, la JDA s’impose comme un club important de la Jeep Elite et je suis prêt à m’engager dans ce projet. »