1 670 000 euros pour les énergies renouvelables en Côte d’Or

Après une assemblée générale qui s’est tenue ce mercredi, « Côte-d’Or Énergies » a annoncé avoir réalisé une levée de fond de 1 670 000 euros pour soutenir ses activités dans le département.

4 juillet 2019 à 4h30 par la rédaction

K6 FM
Les dirigeants et les actionnaires de � C�te-dOr �nergies �
Crédit: DR

La SEML Côte-d’Or Énergies, spécialisée dans le développement des énergies renouvelables, vient de lever 1 670 000 € de fonds nouveaux afin de soutenir ses activités. Elle accueille également deux nouveaux actionnaires : la Banque des Territoires (Groupe Caisse des Dépôts - collège privé des actionnaires) et le SIED 70 (Syndicat d’énergies de la Haute-Saône - collège public des actionnaires). L’accord a été entériné lors d’une Assemblée générale des actionnaires le 3 juillet 2019

Un partenariat public privé

Côte-d’Or Énergies est une Société d’Économie Mixte Locale (SEML). 7 actionnaires, publics et privés, ont constitué le capital de départ : le SICECO, territoire d’énergie Côte-d’Or (actionnaire majoritaire), la Région Bourgogne-Franche-Comté, la Caisse d’Épargne Bourgogne-Franche-Comté, la Caisse régionale du Crédit Agricole de Champagne-Bourgogne, la SICAE Est, Dijon Céréales et la SEM Nièvre Énergies. Ils sont rejoints par la Banque des Territoires qui apporte 650 000 € et le SIED 70 qui participe à hauteur de 100 000 €. Le SICECO et la SICAE Est ajoutent respectivement 400 000 € et 90 000 € afin de compléter cette levée de fonds.

Une levée de fonds en faveur de la transition énergétique

Depuis sa création, la SEML Côte-d’Or Énergies œuvre activement en faveur de la transition énergétique. Trois projets éoliens et deux centrales hydroélectriques sont en projet. Grâce à sa filiale BF Énergie, elle investit massivement dans des centrales photovoltaïques toiture. Cette levée de fonds permettra d’accroitre la capacité financière de la SEML pour développer les projets sur le territoire de la Côte-d’Or, mais aussi en Haute-Saône, territoire de deux actionnaires.

S’ancrer au territoire

Les projets de la SEML, dont les capitaux sont en majorité détenus par les collectivités, s’effectuent dans le cadre de la politique énergétique locale, conduite en particulier par les partenaires publics locaux. Les implantations de production décentralisée d’énergie sont décidées en concertation avec les différents acteurs du territoire et répondent aux besoins d’un indispensable mix énergétique. Les investissements participent ainsi au développement économique du territoire.

Associer les citoyens au développement de leur territoire

La SEML Côte-d’Or Énergies investit seule dans des projets ou en partenariat avec des tiers (autres sociétés, particuliers). Les citoyens pourront donc participer activement au développement de leur territoire en devenant propriétaires de sources de production d’énergies renouvelables.

Développer les énergies renouvelables

Dans le cadre de la politique énergétique locale, la SEML Côte-d’Or Énergies est chargée du développement, du financement, de la construction et de l’exploitation de moyens de production décentralisée. Elle s’occupe également de toutes activités accessoires liées à la production d’énergie d’origine renouvelable.

Un outil d’investissement qui participe à l’activité économique du territoire .... Côte-d’Or Énergies investit dans des projets énergétiques d’ampleur sur le territoire selon deux modalités : soit les projets sont financés à 100 % par la SEML, soit ils sont portés par des Sociétés de Projets (SAS) réunissant la SEML et d’autres opérateurs privés ou publics. ... et qui réinvestit les recettes localement Elle permet de faire émerger des projets et de les orienter dans les directions les plus profitables aux territoires.

Communiqué