Affaire Grégory : le procureur général de Dijon reçoit une lettre de menace de mort

Jean-Jacques Bosc, procureur général de Dijon, a reçu au mois de janvier une lettre de menace de mort. Information qui a été révélée ce lundi matin par l’Express.

26 février 2018 à 11h00 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Fabrice Aubry

Selon une information du journal l’Express, le procureur général de Dijon, chargé de représenter l’accusation dans l’affaire Grégory, a reçu une lettre de menace de mort. « Bâtard, enculé. Pour le petit (Grégory), tu ne sauras jamais la vérité. Y'a un sac qui t'attend », est-il écrit sur la lettre qui avait été envoyée au Palais de justice de Dijon et à l’attention de Jean-Jacques Bosc. Ce dernier a demandé l’ouverture d’une enquête préliminaire ce lundi. Le procureur général de Dijon avait déjà reçu une autre lettre de menace de mort l’été dernier, deux mois après la relance de l’enquête sur la mort du petit Grégory en octobre 1984.