Basket : Dernier baroud d'honneur à domicile pour la JDA face à Rouen

Trois jours après sa défaite à Orléans, la JDA dispute, ce mardi soir, son dernier match de la saison à domicile face à Rouen. Les Dijonnais, qui restent sur une série de quatre revers consécutifs, auront du mal à accrocher les play-offs.

11 mai 2015 à 13h30 par petit kevin

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Trois jours apr�s sa d�faite � Orl�ans, la JDA dispute, ce mardi soir, son dernier match de la saison � domicile face � Rouen. Les Dijonnais, qui restent sur une s�rie de quatre revers cons�cutifs, auront du mal � accrocher les play-offs.

La fin de saison est longue pour la Jeanne. Apr�s une �ni�me d�faite sur le parquet d'Orl�ans, la JDA a sans doute dit adieu � ses derni�res chances de play-off. Ce mardi soir, Dijon pourrait donc disputer son dernier match de la saison au Palais des Sports face � Rouen.

Cette machine bien huil�e sur le plan collectif a compl�tement disparu des �crans radars depuis le d�but de la deuxi�me partie de saison. Le collectif laisse place � des individualit�s qui font preuve d'�go�sme, s'attachant � multiplier les tirs plut�t que de faire circuler. En jouant de cette mani�re, les co�quipiers de Zach Moss ont nettement plus de chance de regarder les play-offs depuis leur canap�.

Contre Rouen, il sera question d'honneur et de fiert�. Les hommes de Jean-Louis Borg restent sur quatre d�faites des rang. Pire, ils n'ont gagn� qu'� deux reprises sur leur quatorze derni�res rencontres. Un sursaut d'orgueil est donc attendu dans les rangs bourguignons. Leur adversaire du soir n'a �galement plus rien � jouer dans cette fin de saison.

Quatorzi�me au classement, Rouen a d�j� assur� son maintien en Pro A. Les prot�g�s de Christophe Denis ne sont pas dans une bonne dynamique. Sur leur huit derniers matchs, les Normands se sont inclin�s � cinq reprises pour trois victoires. Avant de se d�placer � Nanterre pour la derni�re journ�e, la JDA serait inspir�e de donner une derni�re fois le sourire � ses supporters en s'imposant contre Rouen.

Kevin Petit