Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) : les nouveautés en Bourgogne – Franche-Comté

A partir du 2 janvier 2020, le CEP des actifs occupés du secteur privé sera assuré par le centre interinstitutionnel de bilan de compétences (CIBC) en Bourgogne – Franche-Comté. Tour d’horizon des changements qui se profilent.

30 décembre 2019 à 9h03 par Antoine Comte

K6 FM
Crédit: Photo dillustration INSEE

La mobilité professionnelle est en hausse constante en France, et pour opérer un changement professionnel important, mieux vaut être bien accompagné.

Depuis 2015, c’est la mission du CEP, chargé de proposer un service d’information et d’accompagnement personnalisé et gratuit si un individu désire opérer un changement ou une transition professionnelle. Le CEP est assuré notamment par l'APEC pour les cadres, Cap Emploi pour les personnes en situation de handicap, Pôle Emploi pour les demandeurs d'emplois et la Mission Locale pour les jeunes.

Le changement majeur : la proximité

Suite à la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » datée de 2018, l’Etat prévoit un élargissement du CEP à la catégorie « actifs occupés du secteur privé ». Ce CEP devra se faire localement et au niveau régional. L’objectif :  un meilleur accompagnement grâce à plus de proximité avec les demandeurs, une meilleure connaissance du territoire, et de ses acteurs.

L’Etat a donc organisé un appel d’offres dans chaque région. En Bourgogne – Franche-Comté, c’est le CIBC Bourgogne Sud qui a été retenu pour mener à bien ce service. L’objectif de cet organisme : installer une certaine « proximité avec les publics, en mettant en place des lieux facilitant l’accès au service du CEP", explique Nathalie Dechelette, Directrice du CIBC Bourgogne Sud. "Nous avons aussi lancé un numéro d’appel unique, non surtaxé, qui permettra aux demandeurs d’avoir dans un premier temps des informations, puis un rendez-vous avec un conseiller, qui se situera près de chez eux » .

En plus de cela, le CIBC prévoit la création de partenariats avec des entreprises locales pour favoriser les mobilités professionnelles des actifs occupés du secteur privé.

Veuillez retrouver ci-dessous notre entretien avec Nathalie Dechelette, directrice du CIBC Bourgogne Sud.