Côte-d'Or : Le viticulteur bio Thibault Liger-Belair devant la justice pour non-traitement des vignes

Un nouveau vigneron bio de Bourgogne comparaissait devant la justice ce mardi pour ne pas avoir traiter ses vignes contre la flavescence dorée. Une affaire qui rappelle celle du viticulteur  Emmanuel Giboulot, relaxé en 2014.

17 novembre 2015 à 14h19 par 45

K6 FM

Un nouveau vigneron bio de Bourgogne  comparaissait devant la justice ce mardi pour ne pas avoir traiter ses vignes contre la flavescence dor�e.

Thibaut Liger-Belair poss�de des vignes en C�te-d'Or, � Nuits-St-Georges, mais aussi quelques parcelles entre le Rh�ne et la Sa�ne-et-Loire, dans le Beaujolais, � Moulins � Vent. Et c'est justement la pr�fecture de ce dernier d�partement qui l'obligeait, par un arr�t�, � traiter ses vignes en 2013 contre une maladie de la vigne, la flavescence dor�e, pour en �viter la propagation (nous abordions l'affaire en mai dernier : voir article).

Poursuivi depuis cette date, ce viticulteur bio a toujours refus� d'utiliser les pesticides demand�s contre ses vignes qu'il juge saines. Une affaire qui rappelle celle du viticulteur  Emmanuel Giboulot, relax� en 2014 (voir article)

L'affaire connaissait ce mardi un nouveau chapitre avec la comparution du viticulteur devant le Tribunal Correctionnel de Villefranche-sur-Sa�ne. Un comit� de soutien s'�tait d�plac� sur place, arm� d'un p�tition r�unissant plus de 200 000 noms.

L'affaire a finalement �t� mise en d�lib�r� pour le 15 d�cembre prochain.

Yoann Olid