Actualités locales

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Plus de 120 tests positifs ces 7 derniers jours

02 août 2020 à 15h00 Par Franck PELLOUX
Le rebond épidémique se poursuit pour la troisième semaine consécutive en Bourgogne-Franche-Comté.

Il reste donc fondamental de tenir ensemble les digues de la prévention en appliquant scrupuleusement tous les gestes barrières, entre proches, en famille comme entre collègues.

Les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge ce 31 juillet, 23 patients atteints de formes graves du coronavirus dont 4 sont en réanimation.

Par ailleurs, 4 056 personnes sont désormais sorties d’hospitalisation.

Aucun nouveau décès n’est à déplorer depuis la semaine dernière, en milieu hospitalier (1 061 décès depuis le début de l’épidémie) ou en établissement médico-social (653).

Toutefois, environ 1 entrée à l’hôpital par jour est observée en moyenne et ce chiffre, même faible, doit inciter à la vigilance active.

Sur la dernière période de 7 jours, un peu plus de 18 600 tests ont été enregistrés, dont 124 positifs, ce qui constitue une nette progression par rapport à la semaine dernière (90 résultats positifs).

Depuis la sortie du confinement, plus de 380 signalements de situations en collectivités ou toute autre forme de regroupements de cas ont été opérés auprès de l’ARS, une douzaine restant en cours d’investigation, de traitement ou de suivi.

Nombre de ces signalements sont liés à des chaînes de transmissions professionnelles ou familiales, d’où l’enjeu de mettre en oeuvre ses réflexes de prévention en toutes circonstances y compris au cours de ses retrouvailles avec ses proches.

Il est préférable de se rassembler en petit nombre, de s’équiper de masques grand public et de gel hydro alcoolique, de privilégier les espaces ventilés et extérieurs, d’aérer les locaux pour limiter au maximum les contacts, de tout faire pour que l’épidémie ne vienne pas gâcher ces moments de partage.

 

Se faire dépister, même sans ordonnance

Pour lutter contre la diffusion large du coronavirus, la poursuite et l’extension du dépistage par test virologique constitue une priorité. Au moindre symptôme, chacun est encouragé à se faire dépister, même sans ordonnance, même sur son site de vacances et loin de son domicile. Désormais, toute personne peut bénéficier à sa demande et sans prescription médicale, d'un test PCR intégralement pris en charge par l’Assurance maladie ;

La carte des laboratoires de biologie qui pratiquent les prélèvements dans la région est actualisée sur le site de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté

 

Communiqué de presse de l'ARS BFC