Des solutions pour lutter contre la sécheresse en Côte d’Or

François Sauvadet, président du conseil départemental, a co-signé avec Gilles de Montalembert, Président du Syndicat des eaux et de services de l'Auxois-Morvan, un communiqué expliquant une solution permettant aux agriculteurs de Côte d’Or de pouvoir lutter contre la sécheresse.

22 juillet 2020 à 5h09 par la rédaction

K6 FM
Fran�ois Sauvadet et quelques �leveurs devant la citerne mobile, sur la commune de Marcilly-et-Dracy
Crédit: Conseil d�partemental

Jeudi 2 juillet dernier, François Sauvadet, et Gilles de Montalembert, accompagnés de Martine Eap-Dupin, Vice-présidente du Conseil départemental et Michel Cortot, Maire de Marcilly-et-Dracy ont assisté au remplissage d’une citerne mobile dans la commune de Marcilly-et-Dracy, de retour de sa tournée de livraison à Boussey.

Cette citerne vise principalement à venir en aide aux éleveurs pour l’approvisionnement de leurs animaux, et ponctuellement de communes en difficulté d’approvisionnement qui en feraient la demande. Cet équipement s'inscrit dans le cadre du plan d'urgence contre la sécheresse votée par le Conseil départemental réuni session extraordinaire en septembre 2019. Dans un contexte de déficit pluviométrique récurrent et de raréfaction de la ressource en eau, le Département et le SESAM ont décidé de travailler main dans la main pour accompagner les éleveurs et les communes de l'Auxois-Morvan dans leur recherche d'un approvisionnement de secours en eau.

Dans cette optique, trois citernes mobiles de 14.000 litres et une citerne souple de 15.000 litres ont été acquises par le SESAM, avec l'aide financière du Département, à hauteur de 50 % des dépenses. Ces citernes sont transportables par camion et acheminées, à la demande des éleveurs et parfois des maires, là où le besoin s’en fait ressentir. Le SESAM a souhaité acquérir ces cuves d’un volume intermédiaire afin de pouvoir les transporter partout. Le camion permet d’acheminer une cuve de 14.000 litres et une remorque peut y être attelée, elle-même, dotée d’une cuve identique, permettant ainsi de déplacer 28.000 litres d’eau.

La cuve peut être déposée à l’arrière du camion grâce à un bras hydraulique, et laissée plusieurs jours dans un pré pour abreuver les bêtes. Le système présente plusieurs avantages d’ordre pratique mais aussi économique pour le SESAM. Une cuve permet ainsi d’alimenter en eau un pré avec 40 vaches pendant quatre jours.

Conscient des besoins dans un secteur qui concentre 75 % de l’élevage bovin du département et qu’une vache et son veau consomment en moyenne plus de 100 litres d’eau par jour en cas de forte chaleur, François Sauvadet se félicite de ce que ces citernes « représentent une réponse concrète et immédiate aux besoins des exploitants et des habitants, afin d’assurer l’un des objectifs principaux de la nouvelle Stratégie Départementale de l’Eau, à savoir garantir un accès pérenne à l’eau, partout et pour tous les usages ».