Dijon Hockey Club : le maintien passe par Nice

À trois journées de la phase de la phase régulière du championnat, les Aigles de Nice et les Ducs de Dijon se retrouvent ce vendredi soir sur la glace pour un duel déterminant pour le maintien en SaxoPrint Ligue Magnus.

16 février 2017 à 15h04 par 45

K6 FM

�? trois journées de la phase de la phase régulière du championnat, les Aigles de Nice et les Ducs de Dijon se retrouvent ce vendredi soir sur la glace pour un duel déterminant pour le maintien en SaxoPrint Ligue Magnus.

Avant même le début de la phase de maintien, les matchs contre les concurrents directs en bas de tableau ont un caractère particulier : si la composition de la poule de maintien reste en l'état, le vainqueur de ce duel pour la 42e journée du championnat entre Nice et Dijon s'octroiera un bel avantage sur son rival direct aujourd'hui à égalité de points, puisque seuls les résultats acquis contre les équipes de la poule seront conservés. Strasbourg et Chamonix-Morzine étant respectivement opposés au cours de la soirée à Rouen (3ème) et Lyon (5ème) un succès à Nice pourrait même propulser le vainqueur en tête de la possible future poule.Classement virtuel Play Down hockey 16.02

Quasi infranchissable mardi à Amiens (défaite 1-0) le gardien des Aigles de Nice Sergueï Khoroshun sera l'homme à battre pour rapporter un succès de la Côte d'Azur. Bien entouré, le cerbère niçois arrivé en renfort en cours de saison affiche un taux de 90,3% d'arrêts. A l'attaque, le français Jérémy Romand (1,92m, 95kg) sera à surveiller de près. Meilleur buteur et pointeur des Aigles avec 34 points, le solide attaquant espère bien tout comme son capitaine Aurélien Macon emmener leurs coéquipiers sur le chemin de la victoire afin de mettre un terme à une série de sept défaites de rang.

Du côté des Ducs de Dijon, l'heure n'est plus à se poser des questions ; ils savent qu'ils n'échapperont pas à la poule de maintien. Revenus de Rouen après un match perdu 6-2 non sans combattre (32 tirs cadrés) les joueurs de Jonathan Paredes et Morgan Persson connaissent les enjeux de la rencontre.

La révolte contre Chamonix-Morzine le 5 février, un adversaire direct au maintien, s'est soldée par une victoire sans appel (6-2). Un match où les Ducs pourraient puiser une partie de leur inspiration.

Solidaires au sein d'un collectif qui vit mieux, les Ducs de Dijon ont un beau coup à jouer dans un match crucial à Nice ce vendredi 17 février à partir de 20h.

Y.O.