Sports

Et de cinq pour la JDA !

27 décembre 2019 à 10h18 Par Antoine Comte
Crédit photo : Photo d’illustration K6FM

Victorieux 72-82 sur le parquet strasbourgeois hier soir, la JDA Dijon signe sa 5ème victoire consécutive (Jeep Elite et Coupe d’Europe confondus). De quoi conclure l’année 2019 en beauté et profiter d’une trêve bien méritée.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 5ème victoire d’affilée, 8ème victoire consécutive et invaincue à l’extérieur en championnat ; une place sur le podium consolidée, le meilleur bilan du club sur une phase aller (14 victoires, 3 défaites). La JDA a parfaitement négocié sa dernière sortie de 2019.

Entamant le match comme favori et enregistrant le retour de sa star américaine David Holston, Dijon se fait pourtant surprendre dans le 1er quart-temps, encaissant même un 7-0 d’entrée (2e minute, dont 4 points de Dallo). Il n’en fallait pas plus pour réveiller la Jeanne, qui riposte par un terrible 11-0 (7-11, 5e minute). Les débats sont équilibrés dans ces premières 10 minutes et c’est au tour de Strasbourg de se détacher (17-11, 9e minute) avant que Laurent Legname ne fasse entrer sa recrue Kulvietis qui réveille son équipe avec 5 points à la suite. Au bout du premier quart-temps, c’est finalement la JDA qui mène difficilement d’un petit point.

Comme la semaine dernière face à Pau, la JDA fait la différence dans les 2ème et 3ème quarts-temps. Avec un Holston retrouvé et une présence sur les rebonds encore impressionnante, à l’image d’Alexandre Chassang (qui s’illustre aussi en attaque). La JDA creuse l’écart à la 20ème minute (33-48, écart de 15 points).

Des strasbourgeois accrocheurs

Les 5 prochaines minutes sont encore dominées par Dijon. Axel Julien prend le jeu en main, distribue et score en jouant parfaitement les nombreuses contre-attaques dues à la bonne défense bourguignonne. L’écart est porté à 20 points en faveur de la Jeanne avec un Chassang étonnant offensivement qui enchaîne les shoots gagnants. (40-60, 25’). Mais les strasbourgeois s’accrochent, jouent plus simple que des dijonnais qui s’emmêlent les pinceaux techniquement. Et c’est sur un 3 points de Reynolds que les joueurs concluent ce 3ème quart temps (58-64).

La JDA n’est pas à l’abri d’un retour alsacien dans ces 10 dernières minutes et à la suite d’une faute de Solomon, Strasbourg revient à 3 points grâce à Gabe York (63-66, 33’). C’est le moment que choisi David Holston pour se réveiller. Peu en verve aux 3 points (1 sur 7), le meneur américain claque un tir primé important (68-77, 39’) et distribue des bons ballons offensifs. Ses coéquipiers ne lâchent rien sur les rebonds et provoquent des fautes. Les lancers-francs dijonnais sont assurés (contrairement à l’équipe adverse) et c’est Rasheed Sulaimon qui scelle le score avec un tir primé (72-82, 40’).

L’essentiel est donc fait pour des dijonnais solides qui repartent d’Alsace avec une nouvelle victoire qu’ils sont allés chercher. Côté points, les meilleurs marqueurs de la JDA sont Holston et Chassang (13 points), talonnés par Julien et Ulmer.

Fin du marathon et place aux vacances pour les dijonnais qui passeront la trêve à une belle 3ème place. Prochain rendez-vous le 8 janvier à Brindisi, en Ligue des Champions.