Eurogerm franchit la barre des 100 millions d’euros de chiffres d’affaire en 2017

L’entreprise leader dans les ingrédients et auxiliaires technologiques au cœur de la filière Blé-Farine-Pain et dont le siège est basé à Saint-Apollinaire vient d’annoncer le résultat de son chiffre d’affaire pour l’année 2017. Des résultats qui ont été arrêtés par Conseil d’administration qui avait lieu ce jeudi 5 avril.

6 avril 2018 à 4h16 par Fabrice Aubry

K6 FM

Croissance soutenue des ventes : +10%


Le chiffre d’affaires annuel 2017 du groupe Eurogerm franchit la barre des 100 millions d’euros et s’inscrit en forte progression de +10,0% par rapport à l’exercice 2016, soutenue par une solide croissance organique. Le chiffre d’affaires consolidé s’établit ainsi à 103,9 millions d’euros au 31 décembre 2017 (+9,7% à taux de change et périmètre constants par rapport à 2016). La forte dynamique des ventes se retrouve sur l’ensemble des segments d’activité et notamment le segment Améliorants de panification et pré-mix qui affiche une croissance de +14% à 41,2 millions d’euros


En France, le chiffre d’affaires s’inscrit en hausse de +7,5% à 40,8 millions d’euros. En plus des différentes activités en croissance de la société Eurogerm S.A., les progressions des sociétés Créalim Solutions Saveurs et IDS Solutions Conditionnement ont particulièrement contribué aux bons résultats sur le territoire national.


Eurogerm poursuit son expansion internationale avec des ventes qui progressent de +11,6% en 2017 et s’élèvent à 63,1 millions d’euros. La part du chiffre d’affaires export représente 60,7% du chiffre d’affaires total en 2017 contre 59,8% en 2016. Cette progression repose sur le très bon développement des ventes en Europe ainsi que sur la zone Amériques.


Excellente performance de l’ensemble des résultats


Grâce à la maîtrise de ses coûts d’exploitation et un développement de produits innovants, cette croissance d’activité permet de faire progresser les indicateurs de rentabilité plus vite que le chiffre d’affaires. Ainsi, l’EBITDA s’élève à 11,9 millions d’euros en 2017, en croissance de +17,0%, contre 10,2 millions d’euros en 2016.


Les résultat d’exploitation et résultat courant progressent respectivement de +20,8% et +17,2% pour atteindre 9,7 millions d’euros et 9,4 millions d’euros. Conjuguée à la cession du droit au bail de la boutique Tartin’art de Paris pour 1,3 million d’euros, cette progression du résultat opérationnel permet au résultat net part du groupe d’atteindre 6,4 millions d’euros en progression de +31,5%.


Ces excellentes performances ont permis au Groupe de poursuivre ses investissements et ses recrutements afin de soutenir la croissance organique. Ainsi des rénovations et agrandissements des sites français de Saint Apollinaire et de Quetigny, ainsi que du site brésilien ont été réalisés au cours de l’exercice.


Situation financière solide


Au 31 décembre 2017, les capitaux propres part du Groupe atteignent près de 46,1 millions d’euros à comparer aux 42 millions d’euros à fin 2016.


La marge brute d’autofinancement consolidée 2017 dépasse les 9 millions d’euros. Après financement des investissements soutenus de l’exercice (3,8 millions d’euros hors impacts des variations de périmètre) et de la croissance maîtrisée du besoin en fonds de roulement, la trésorerie nette totale du Groupe progresse pour atteindre 12,5 millions d’euros contre 9,7 millions d’euros à fin décembre 2016.


A noter que le Groupe Eurogerm a mis en place en décembre 2017 un crédit arrangé avec Banque Populaire BFC (arrangeur) et BNP Paribas, pour financer notamment la prise de participation majoritaire dans la société mexicaine ESTRALI en janvier 2018. Cette ligne de crédit donne la latitude nécessaire au Groupe à la poursuite de sa stratégie de croissance externe.


Communiqué d’Eurogerm