Fermeture de la halte ferroviaire de Neuilly-lès-Dijon : le maire promet "le combat" pour sauver la gare

Le sort de la halte ferroviaire de Neuilly-lès-Dijon a été scellé début octobre par le Conseil régional et la SNCF. A partir du 10 décembre prochain, les usagers ne pourront plus prendre le TER dans cette gare. Un choix qui ne passe pas du tout pour Jean-Louis Dumont, maire de Neuilly.

25 octobre 2017 à 0h00 par Amaury Meygret

K6 FM

La gare de Neuilly a été sacrifiée. Dès le 10 décembre prochain, plus aucun TER ne passera par cette halte ferroviaire. Nous avons interrogé à ce sujet Jean-Louis Dumont. Pour le maire de Neuilly, pas question de lâcher prise face à cette décision « prise sans aucune concertation ».  Il a décidé il y a quelques jours de lancer une pétition sur Internet. Une manifestation dans cette gare est même envisagée par l’élu de Neuilly.

A noter qu’une lettre ouverte signée par les maires de Neuilly, Chevigny, Crimolois et Sennecey a été envoyée à la présidente de la Région, Marie-Guite Dufay. Pour l’instant, ils n’ont reçu aucune réponse de sa part.

Dans un communiqué, EELV s'est oppposé à cette fermeture. Pour les élus écologistes, il faut préserver cette halte et en créer une autre à Longvic. 

Retrouvez les confidences sur le sujet du maire de Neuilly, Jean-Louis Dumont.