Actualités régionales

François Sauvadet dénonce du gaspillage d’argent public au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

19 mars 2019 à 11h24 Par la rédaction
En plus d'être président du conseil départemental de la Côte d'Or, François SAUVADET est aussi président du groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre au conseil régional
Crédit photo : K6FM

Dans un communiqué envoyé ce mardi matin, François Sauvadet dénonce la dépense d’une enveloppe de 45 000 euros par la majorité du conseil régional et suivant des objectifs de Développement Durable, mais que l’opposant considère comme du gaspillage d’argent public.

Lors de la Commission Permanente du 18 janvier dernier, la majorité Socialistes-En Marche et divers gauche de la région a voté une enveloppe de 45 000€ pour la réalisation d’une notation extra-financière des politiques régionales suivant des Objectifs de Développement Durable. Le groupe Union des Républicains de la Droite et du Centre s’est opposé à ce qui apparait comme un gaspillage d’argent public et une pure opération de communication !

Avec l’accélération du changement climatique mais aussi les mutations sociales et économiques que vivent notre pays et donc notre région, la conduite de politiques publiques de développement durable est devenue une nécessité. Notre groupe de la Droite et du Centre a toujours adopté une position responsable face à ce défi majeur pour notre avenir.

À ce titre, les Objectifs de Développement Durable établis par l’Organisation des Nations-Unies dans le cadre de son agenda 2030 sont respectables. Notre pays, la France, les a adoptés et s’est engagé à les mettre en œuvre. Notre région, comme les autres régions de France, s’y est engagée également avec notre soutien.

Ce que nous refusons en revanche, c’est que la majorité Socialistes-EnMarche-Divers gauche de la région conduite par Marie-Guite DUFAY et Jérôme DURAIN se serve de cette nécessité qui doit s’imposer à tous, comme d’un plan de communication aux frais des contribuables Bourguignons et Francs-Comtois.

C’est pourquoi, nous nous sommes opposés à la dépense de 45 000€ d’argent public pour la réalisation, par un cabinet parisien ou américain dont on ne connait pas la légitimité, d’une notation extra-financière des politiques régionales. Nous refusons également de siéger à un « comité de suivi de la Notation extra-financière » que nous propose Madame DUFAY. C’est un énième comité Théodule qui n’est pas utile à nos concitoyens.

Nous rappelons à la Présidente et au groupe Socialistes-EnMarche et divers gauche qu’il existe un Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (le CESER) composé de 110 conseillers issus du monde économique, syndical et associatif de la Région et qui est, selon sa description, « placé au côté du Conseil régional pour l’éclairer par ses avis. La complémentarité entre les deux instances, conciliant prospective et action politique, permet de répondre avec réalisme et innovation aux besoins des habitants de Bourgogne-Franche-Comté. » Le CESER dispose d’ailleurs d’un budget de fonctionnement d’ 1 488 000€ voté par la Région.

Nous invitons donc la Présidente du Conseil Régional à davantage faire confiance aux acteurs du territoire pour évaluer ses politiques et les infléchir si besoin. En 2021, il appartiendra aux seuls électeurs Bourguignons et Francs-Comtois de juger la politique conduite par la région.

Communiqué de François SAUVADET, Président, Et les élus du groupe Union des républicains de la Droite et du Centre