GHT 21/52 : les hôpitaux de Côte-d'Or et de Haute-Marne main dans la main

Créé en juillet 2016, le nouveau Groupement Hospitalier de Territoire (GHT 21/52) regroupe 9 établissements hospitaliers de Côte-d'Or et de Haute-Marne. Cette alliance, qui est rentrée depuis le début d'année en phase opérationnelle, vise à améliorer la prise en charge des patients sur les différents territoires.

8 février 2017 à 2h26 par 45

K6 FM

CrÈ en juillet 2016, le nouveau Groupement Hospitalier de Territoire (GHT 21/52) regroupe 9 �tablissements hospitaliers de C�te-d'Or et de Haute-Marne. Cette alliance, qui est rentr�e depuis le d�but d'ann�e en phase op�rationnelle, vise � am�liorer la prise en charge des patients sur les diff�rents territoires.

Ce GHT 21/52 est le 12e groupement hospitalier de la r�gion Bourgogne Franche-Comt�. En f�d�rant 9 �tablissements et leur personnel, il permettra une meilleure prise en charge du patient et formalise la collaboration entre les �tablissements. Une mani�re de r�pondre � la d�sertification m�dicale, au manque de plus en plus fort de professionnel et aux baisses de moyens.

Les neuf �tablissements concern�s : CHU Dijon Bourgogne, CH La Chartreuse, CH Semur-en-Auxois, CH Haute C�te-d'Or, CH Auxonne et CH d'Is-sur-Tille pour la C�te-d'Or, CH Langres, CH Chaumont et CH Bourbonne-les-Bains pour la Haute-Marne.

Lors de la pr�sentation de ce GHT 21/52, le professeur Giroud du CHU de Dijon a donn� un exemple concret de l'application de ce nouveau syst�me : � Quelqu'un qui fait un AVC doit �tre pris en charge en urgence, c'est une question de minutes pour �viter les s�quelles. L'administration d'un traitement adapt� est en revanche soumise � l'approbation d'un neurologue, souvent pr�sent qu'� Dijon. Le nouveau protocole pr�voit donc une consultation du neurologue � distance via un appel visio, c'est de la t�l�m�decine. Le neurologue donne son feu vert et le traitement est directement inject� sur place, ce qui fait gagner de pr�cieuses minutes � la victime

Chaque �tablissement devra donc apporter ses comp�tences sp�cifiques � ce nouveau GHT dans les grands axes d�cid�s : Prise en charge de l'AVC, insuffisance cardiaque, traitement de la personne �g�e, la Femme et l'Enfant, le cancer de la prostate... 

En tout, c'est un bassin de population de 530 000 habitants qui sera mieux couvert et mieux desservi par plus de 10 000 professionnels de sant�.

Yoann Olid