Golden League : Les Bleues s'imposent au Palais des Sports de Dijon

Une belle fàªte du handball à  Dijon : à€ l'occasion de la Golden League organisée au Palais des Sports, l'équipe de France et ses dijonnaises l'ont emporté 24-23 face au Danemark.

20 mars 2015 à 4h45 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Une belle fête du handball à Dijon : �? l'occasion de la Golden League organisée au Palais des Sports, l'équipe de France et ses dijonnaises l'ont emporté 24-23 face au Danemark.

Séléctionnée pour la première fois en équipe de France, la jeune Barbara Moretto n'apparaît malheureusement pas sur la feuille de match. Elle laisse la tâche aux deux dijonnaises pur-jus, Marie Prouvensier et Marie François de porter le maillot bleu à domicile.

Seule Prouvensier, qui honorait sa 10e sélection, démarrait la rencontre sur l'aile droite. Comme toute l'équipe, elle allait être surprise par l'entame danoise et se retrouve menée 3-6 après 10 minutes de jeu. Le palais est un peu muet et il faut toute la hargne de l'expérimentée Lacrabere pour tenir la France debout.

Marie Prouvensier EDFAprès ces 10 minutes de flottement, les Bleues défendent mieux et égalisent logiquement 6-6. Décidément dans un grand soir, Alexandra Lacrabere permet même aux Bleues de passer devant après 15 minutes (8-7). Mais le Danemark n'est pas tenant du titre pour rien et le jeu s'équilibre, tout comme le score (10-10 après 19"). Marie François en profite pour prendre place à l'arrière garde française. Elle n'avait quasiment pas pu jouer à l'occasion de ces premières séléctions à l'Euro. Son entrée est très propre, elle récupère plusieurs balles et défend bien. Malheureusement, elle n'aide pas les Bleues à trouver la mire. Heureusement que la défense est solide, et que les danoises butent dessus (12-12 après 25 minutes). La physionomie ne change pas et à la mi-temps, les Danoises ont un but d'avance (14-15).

En début de seconde, Marie Prouvensier de retour sur le terrain ouvre son compteur but pour faire passer les Bleues devant (16-15 après 32 "). Elle se distinguera moins joliment en se faisant exclure deux minutes quelques instants plus tard. Toujours imprécises aux tirs, les Bleues concèdent un écart de deux buts après 36 minutes (17-19). Heureusement pour les filles d'Alain Portes, Leynaud est efficace dans les buts et permet à la France de garder la tête hors de l'eau après 3 actions ratées. Symbole des difficultés des Bleues : Lacrabère rate un penalty.

Rassemblement edfAmandine Leynaud continue de fermer la boutique. La France  claque un 4-0 et compte enfin deux buts d'avance après 47 minutes. (21-19). Piqué au vif, le Danemark réagit enfin après une faute et recolle 21-21 (39"). Prouvensier est sortie. François apporte son aide en attaque. Défensivement, une vieille connaissance du Palais veille à l'axe : Béatrice Edwige, ancienne joueuse du Cercle Dijon Bourgogne. L'actuelle joueuse, Marie François, trouve enfin le cadre elle aussi et marque son premier but. (22-22 après 52 minutes). Ce match est toujours indécis. En seconde mi-temps, jamais le score n'a dépassé les deux buts d'écart. Un nouvel arrêt de Leynaud permet à la France de passer devant, maintenir l'écart et d'offrir finalement la victoire aux Bleues 24-23.

Olid Yoann

Photo : S.PILLAUD-FFHB & Y.OLID - K6FM