Hockey : Découvrez les adversaires de Dijon en 2016/2017

Après la validation du dossier du club de Nice par la CNSCG, la Ligue Magnus connaît le nom des 12 équipes qui seront engagées pour la saison 2016/2017 de hockey. Découvrez les onze adversaires du Dijon Hockey Club.

30 mai 2016 à 7h23 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Après la validation du dossier du club de Nice par la CNSCG, la Ligue Magnus connaît le nom des 12 équipes qui seront engagées pour la saison 2016/2017 de hockey. Découvrez les onze adversaires du Dijon Hockey Club.

 

 

 

 

 

 

{slide=Amiens}

Passé en société, l'Amiens Hockey Elite ambitionne de retrouver rapidement son lustre d'antan. L'arrivée d'un nouvel entraîneur coïncide avec l'envie des dirigeants de voir pratiquer un jeu rapide, physique, et conquérant. Septièmes lors du dernier exercice, les Gothiques ont remporté une victoire face à Epinal en play-off. Insuffisant pour un staff ambitieux qui passe donc à la vitesse supérieure. Premiers objectifs atteints ; conserver leur attaquant vedette Joël Champagne ; et recruter Yanick Riendeau.

Entraîneur : Mario Richer{/slide}

{slide=Angers}

Avec une régularité de métronome, les Ducs d'Angers terminent dans le top 4 depuis neuf saisons. Les ténors peuvent se préparer à voir émerger un roc lorsque les angevins disposeront �?? enfin �?? d'une nouvelle patinoire. Finalistes malheureux des play-offs principalement en raison de joueurs majeurs blessés, les Ducs n'ont pu défendre leurs chances face à l'ogre rouennais. Mais Maxime Lacroix meilleur pointeur du championnat et ses coéquipiers dont le transfert Mathieu Briand sont prêts à relever de nouveaux défis.

Entraîneur : Jean-François Jodoin{/slide}

{slide=Bordeaux}

A grand renfort de très bons joueurs français et internationaux, dont Nicolas Ritz, Bordeaux fort de sa première expérience en Ligue Magnus a bâti un effectif qui se veut ambitieux. Ressortis vainqueurs de la poule de maintien, les Boxers ont réalisé une saison qui a contrasté avec celle des promus précédents en laissant cinq équipes derrières eux. Mais les bordelais ont d'autres ambitions, bien plus élevées. L'équipe disposera de quatre lignes solides et construites pour disputer un championnat à douze dont le niveau va se resserrer.

Entraîneur : Philippe Bozon{/slide}

{slide=Brest}

Les Albatros sont la bonne surprise de la saison écoulée. Sixièmes en s'offrant au passage une victoire contre Grenoble puis Epinal, les brestois ont passé sportivement un cap important. Le récent passage en société devrait encore donner plus de moyens à l'équipe. Sébastien Oprandi l'emblématique entraîneur a passé la main et Sylvain Codere le nouveau coach arrive de Rouen. Comme beaucoup, les Albatros ont jusqu'à présent privilégié le recrutement de joueurs français. Les nouvelles bonnes surprises ne devraient plus tarder.

Entraîneur : Sylvain Codere{/slide}

{slide=Chamonix-Morzine}

La fusion du plus titré des clubs français, Chamonix, trente fois champion de France, avec Morzine-Avoriaz-Les Gets est effective. La nouvelle équipe de Chamonix-Morzine repart avec un potentiel de recrutement important d'autant plus qu'avec l'Association HC74, la formation des jeunes n'est pas en reste en Haute-Savoie. Budget confortable, expérience de l'entraîneur et sans doute de nombreuses re-signatures ciblées dans les deux effectifs font de la nouvelle entente un candidat aux play-offs.

Entraîneur : Stéphane Gros {/slide}

{slide=Dijon}

Moins d'un mois après son passage en société, l'équipe du Dijon hockey Club dévoile peu à peu ses effectifs pour la saison prochaine. Après avoir disputé une poule de maintien de feu, les Ducs ont démontré qu'il faudrait sans doute compter avec eux pour une place en play-off. Pour se faire, ils s'activent à se réorganiser sur la glace, mais également en coulisse. D'autres annonces sont attendues dans les jours qui viennent...

Entraîneur : Jonathan Paredes{/slide}

{slide=Epinal}

Devenus en deux saisons des habitués du haut de tableau, les Gamyos afficheront une bonne stabilité au sein de leur effectif. La meilleure défense du championnat est en partie conservée, et s'y ajoute du talent en attaque. Romain Gutierrez et Alexandre Mulle rejoignent les Vosges avec l'envie de décrocher un titre. Une envie partagée par le peuple Orange dont l'enthousiasme ne s'est jamais démenti tout au long de la saison. Pour couvrir les besoins, et par respect du public spinalien, l'agrandissement des tribunes est prévu dans les proches années.

Entraîneur : Stéphane Barin{/slide}

{slide=Gap}

Champions sortants, vainqueurs de la saison régulière, de la Coupe de la Ligue, victorieux des Eisbären de Berlin en coupe d'Europe, les Rapaces ont une nouvelle fois été parmi les grands favoris du championnat. Pour la saison à venir, le coach Luciano Basile a rapidement posé les bases de l'équipe avec un recrutement précoce en attendant quelques gros noms à venir. Sans surprise, les gapençais batailleront pour le titre et leur venue à Dijon sera comme toujours un évènement.

Entraîneur : Luciano Basile {/slide}

{slide=Grenoble}

Place forte du hockey hexagonal, Grenoble a assuré le top 4 en championnat avec une attaque de feu, et une défense au diapason. De quoi offrir parallèlement une première victoire historique en CHL pour le hockey français face aux Espoo Blues. Le nouveau directoire entend donner du lustre aux Brûleurs de Loups et à leur système de formation. Il souhaite faire revenir des joueurs formés à Grenoble et a recruté en priorité l'international Teddy Trabichet. Les BDL ont aussi réalisé une première avec un triplé en U15, U18 et U22. La récolte des fruits sera tôt ou tard abondante et dès à présent, un titre est dans le viseur.

Entraîneur : Edo Terglav{/slide}

{slide=Nice}

A la lutte durant toute la saison pour arracher le titre de champion de D1 �?? deux points d'écart entre le premier et le quatrième en saison régulière - les Aigles de Nice ont ensuite balayé en play-off Nantes, Neuilly-sur-Marne et Anglet. Battu par le HCMAG en barrage d'accession à la Ligue Magnus, les Aigles rebondissent grâce à la fusion Chamonix-Morzine et s'emparent logiquement de la place laissée vacante. Avec un budget prévisionnel en hausse de 200% et désormais proche du million, les niçois font leur entrée en Magnus pour la première fois de leur histoire. Le recrutement a déjà commencé.

Entraîneur : Stanislav Sutor{/slide}

{slide=Rouen}

Vainqueurs de la Coupe de France, de la Continental Cup et du championnat, les Dragons de Rouen sont candidats à leur propre succession. L'effectif reste majoritairement stable et les recrutements ciblés. Le RHE76 découvrira le 19 août la Coupe d'Europe face au HC Davos. Une marche de plus vers l'excellence qui mettra un coup de projecteur sur le hockey français. Véritable attraction par les effectifs alignés et le jeu proposé, les Dragons n'ont plus battu les Ducs de Dijon en championnat depuis le 3 janvier 2015. Sans doute revanchards, ils devraient une nouvelle fois attirer la foule à la patinoire Trimolet.

Entraîneur : Fabrice Lhenry{/slide}

{slide=Strasbourg}

En dix saisons de Ligue Magnus, l'Etoile Noire et Daniel Bourdages son coach emblématique ont toujours réussi à éviter barrages et poule de maintien. Avec l'un des plus petits budgets, les strasbourgeois ont accroché relativement aisément les play-offs en occupant le huitième rang. De nombreuses arrivées sont attendues.

Entraîneur : Daniel Bourdages{/slide}

Source : Dijon Hockey Club