Hockey : Le DHC craque pour sa première de la saison

Pour sa première rencontre de la Saxoprint Ligue Magnus, le Dijon Hockey Club a existé pendant 25 minutes sur sa patinoire Trimolet. Mais après avoir mené 2-0, les Ducs se sont écroulés face aux Grenoblois, finalement vainqueurs 6-2 sous l'impulsion de leur jeune pépite Alexandre Texier.

14 septembre 2016 à 4h40 par 45

K6 FM

Pour sa première rencontre de la Saxoprint Ligue Magnus, le Dijon Hockey Club a existé pendant 25 minutes sur sa patinoire Trimolet. Mais après avoir mené 2-0, les Ducs se sont écroulés face aux Grenoblois, finalement vainqueurs 6-2 sous l'impulsion de leur jeune pépite Alexandre Texier.

Face à un des cadors du championnat français, les Ducs avaient à coeur de montrer leur nouveau visage ce mardi soir devant leur public. Appliqués, joueurs et entreprenants, les hommes de Jonathan Paredes ont été récompensé par un but de Johan Andersson au milieu du premier tiers-temps, et un autre d'Edwards au tout début du second.

Mais le DHC s'est montré un peu trop fébrile lors de la réduction du score grenobloise (2-1), et a été lourdement pénalisé par plusieurs minutes de prison. Des pénalites dont a profité le jeune prodige des Brûleurs de Loup, Alexandre Texier. Pour fêter ses 17 ans et son premier match en Ligue Magnus, l'attaquant grenoblois a signé un doublé express qui a complétement relancé son équipe (3-2 après 27 minutes).

La tête sous l'eau, Dijon ne s'en remettra jamais et va désormais balbutier son hockey. Le troisième tiers -temps est anecdotique : Texier s'offre un triplé, Miettinen et Chouinard parachève le succès grenoblois en terre dijonnaise. (6-2 score final).

Les Ducs vont déjà devoir rebondir énergiquement vendredi à Gap pour la deuxième journée, face à des Rapaces qui auront eu à peine 48 heures de repos après un long déplacement à Rouen.�? l'image de l'efficace Mathias Mansson (un but et une assistance) le groupe dijonnais devra trouver la faille soixante minutes durant et mener un combat de tous les instants.

Yoann Olid