Hôtellerie : La Bourgogne deuxième du classement des régions cet hiver

Avec 20% de clientèle étrangeère en plus en un an, l'hotellerie Bourgogne a enregistré une hausse de sa fréquentation de 6.8 % entre décembre 2014 et janvier 2015. Cette hausse la place parmi les meilleurs régions en terme d'arrivées et de nuités en métropole. C'est ce que dévoile l'INSEE Bourgogne ce mardi dans son rapport sur la conjoncture hotellière.

19 mai 2015 à 0h59 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

Avec 20% de clientèle étrangeère en plus en un an, l'hotellerie Bourgogne a enregistré une hausse de sa fréquentation de 6.8 % entre décembre 2014 et janvier 2015. Cette hausse la place parmi les meilleurs régions en terme d'arrivées et de nuités en métropole. C'est ce que dévoile l'INSEE Bourgogne ce mardi dans son rapport sur la conjoncture hotellière.

Au cours de ce bimestre, les arrivées et les nuitées sont en hausse, respectivement de 6,3 % et 6,8 %. La forte hausse des nuitées des clientèles étrangères, de 20 % par rapport au même bimestre de l'année dernière, contribue principalement à cette évolution.

En décembre 2014, l'activité hôtelière progresse de 8,8 %, par rapport au même mois de 2013. C'est la plus forte hausse mensuelle depuis le mois de janvier 2011.

Toutes les principales nationalités étrangères fréquentant la Bourgogne sont en progression au cours de ce bimestre. La palme revient cette fois encore aux touristes chinois dont le nombre de nuitées est en augmentation de 67,9 %. Seuls deux pays sont en dessous de 10 %, l'Allemagne et les Pays-Bas, avec une hausse respectivement de 9,9 % et 9,1 %.

Avec cette progression des nuitées, la Bourgogne figure en deuxième position parmi les régions métropolitaines. Seules quatre régions ont une évolution négative. Les touristes français augmentent leur durée de séjour. �? l'inverse, la durée moyenne de séjour des étrangers enregistre une légère érosion. Le taux d'occupation progresse de 1,1 point, après un repli de 0,5 point au cours du bimestre décembre 2013 �?? janvier 2014.

Hotel chiffres dec jan

hLa fréquentation hôtelière est en hausse dans les quatre départements bourguignons, portée par l'afflux des touristes étrangers.

L'Yonne connaît une érosion des arrivées françaises, partiellement compensée par les touristes étrangers. Mais l'augmentation sensible de la durée moyenne de séjour des touristes hexagonaux conduit à une hausse des nuitées de 4,7 %. Cette situation se retrouve en partie en Côte-d'Or, mais avec une moindre progression de la durée moyenne de séjour des touristes français. La Nièvre, avec une hausse des nuitées de 11,6 % ne bénéficie cependant pas de l'afflux des touristes étrangers, dont les arrivées sont certes en hausse de 21,1 %, mais les nuitées associées en baisse de 2,5 %. En Saône-et-Loire, la fréquentation hôtelière progresse de 11,7 %, avec un boum des nuitées étrangères de 36 %.

Communiqué de l'INSEE Bourgogne