Ils restaurent un mur de vigne à Ladoix-Serrigny

Un chantier a débuté cette semaine à Ladoix-Serrigny ou des bénévoles se sont attelés à restaurer un mur de vignes, le long des Corton Grand Cru. Un chantier qui va durer un mois et encadré par la Fédération Rempart Bourgogne-Franche-Comté.

18 juillet 2019 à 4h35 par la rédaction

K6 FM
Crédit: DR

Ce projet est né de la volonté de la commune de Ladoix-Serrigny de restaurer un mur de soutènement de plus de 200m de long détruit en de nombreux endroits. Il devenait urgent de restaurer ce mur soutenant la route et longeant des parcelles de vigne de Corton Grand Cru. « Nous avons contacté l’Association des Climats pour bâtir un projet qui nous permette de préserver le patrimoine viticole de notre commune et restaurer ce mur dans les règles de l’art. » M. Gaston RAVAUT, adjoint au maire de Ladoix-Serrigny.


La restauration se fera en plusieurs étapes, sur plusieurs années, grâce à des chantiers participatifs. Un premier chantier de formation organisé par le CFPPA de Beaune en mars 2019 a initié la démarche. 15m de ce mur ont été reconstruits en pierre sèche par des stagiaires du CFPPA.


Des bénévoles venus de tous horizons


Cet été, ce sont 12 bénévoles venus de différents horizons qui œuvreront à la restauration de ce mur dans le cadre des chantiers de bénévoles organisés par la Fédération Rempart Bourgogne-Franche-Comté. Français ou étrangers, ils viennent bénévolement pour réaliser ensemble une action d’intérêt général autour du patrimoine. M. Christophe Galmiche (Murs et Vignes), formateur également pour le CFPPA, encadrera la partie technique du chantier et apprendra aux bénévoles les techniques traditionnelles de construction de murs en pierre sèche. 30m du mur seront ainsi reconstruits en pierres, sans aucun liant et recouverts de grandes pierres de couvertine.


Les aides à la restauration du patrimoine viticole se poursuivent


Ces chantiers de bénévoles sont financés en partie par le Fonds Patrimoine, Fonds d’aide à la restauration du patrimoine viticole géré par l’Association des Climats. Depuis fin 2017, 85 projets de restauration ont été aidés sur le territoire inscrit au Patrimoine mondial, correspondant à prêt de 2.8 km de murs restaurés, 8 cabottes, des escaliers, des portes, 1 calvaire, etc.


Communiqué de l’association des Climats du vignoble de Bourgogne