Inquiètude en Bourgogne après l'affaire du "faux chablis"

Un négociant en vin de l'Yonne qui aurait mélangé pendant plusieurs année des vins du sud de la France avec des cépages bourguignons pour lui  donner l'appellation "Chablis" a été écroué cette semaine. Les producteurs craignent pour l'image de marque du Chablis.

15 mai 2015 à 2h18 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local

L'inquiètude est grande dans le monde viticole bourguignon après la découverte en début de semaine de  l'affaire du faux chablis: un négociant en vin de Ligny-Le-Chatel, dans l'Yonne, aurait mélanger depuis plus de 10 ans des vins du Sud de la France avec les Cépages Chablis de Bourgogne et leur aurait donné l'appellation « Chablis ».

L'ampleur de la fraude est encore inconnue. Le PDG de la maison de négoce, Jean Claude Fromont et plusieurs possibles complices de la supercherie ont été écroués pour « escroquerie en bande organisée, abus de biens sociaux et tromperie�?�». Ils risquent jusqu'à 10 ans de prison et un million d'euros d'amende.