Journée d’information sur le don d’organe ce vendredi au CHU de Dijon

A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance aux donneurs, le CHU de Dijon organise ce vendredi une session d’information sur le sujet.

22 juin 2018 à 1h00 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo@K6FM

En 2017, plus de 6 000 greffes d’organes ont pu être réalisées en France. Si ce chiffre est en augmentation continue sur les dernières années, le manque de greffons reste un problème majeur. L’inadéquation entre le nombre d’organes disponibles et les patients en attente de greffe ne cesse de croître : 16 413 patients étaient toujours inscrits en liste d’attente au 1er janvier 2018.

En l’absence d’expression d’un refus de notre vivant, la loi française nous considère tous comme donneur potentiel : c’est le principe du consentement présumé. Fin 2016, les modifications de la loi ont en effet repositionné le registre national des refus comme moyen principal d’expression de son opposition pour un prélèvement sur sa personne en cas de situation de mort cérébrale. Ce refus peut également être signifié en informant ses proches par écrit ou oralement. Ainsi, si les équipes de prélèvements interrogent obligatoirement le registre des refus, elles rencontrent également les proches du patient décédé pour rechercher sa position. Quel que soit le moyen utilisé, il est donc primordial de se positionner de son vivant vis-à-vis des dons d’organes, afin de pouvoir donner si on le souhaite ou d’éviter un questionnement difficile à nos proches.

Rendez-vous dans le Hall A du CHU de Dijon ce vendredi de 10h à 16h30. Des professionnels de santé, des bénévoles et associatifs seront présents pour échanger avec le public qui pourra ainsi rencontrer la Coordination Hospitalière de Prélèvement ainsi que France Adot 21.

Visionnez ici un reportage réalisé par le CHU Dijon Bourgogne autour du don d’organes. 

Communiqué du CHU de Dijon