L. Rochette : "Le rapport de la Cour des comptes confirme nos inquiétudes"

Réagissant à la diffusion d'un rapport de la cour des comptes sur les financements des collectivités, le président de l'Association des Maires de la Côte-d'Or rappelle que la situation n'est pas nouvelle et en profite pour interpeller les responsables. Réagissant à la diffusion d'un rapport de la cour des comptes sur les financements des collectivités, le président de l'Association des Maires de la Côte-d'Or rappelle que la situation n'est pas nouvelle et en profite pour interpeller les responsables. Le maire de Brognon n'est pas surpris des conclusions des Sages ce mardi dans leur rapport sur les collectivités. Ce dernier dresse un bilan inquiétant des capacités d'investissement et de fonctionnement des localités face aux économies décidées depuis 2013 par le Gouvernement, avec comme solution annoncée, une réduction des frais de fonctionnement de près de 15% pour survivre. "... je note que ce rapport de la Cour des Comptes vient confirmer l'analyse faite depuis des mois par l'Association des Maires de France. L'inquiétude, pour ne pas dire l'exaspération, des maires et des présidents d'intercommunalités, s'est traduite, le 19 septembre dernier, par une mobilisation sans précédent que chacun doit à présent entendre. Il est encore temps d'atténuer l'ampleur des effets d'une mesure brutale, disproportionnée et trop rapide dans son application " répond le maire côte-d'orien.  " J'ai à nouveau alerté les parlementaires de la Côte-d'Or sur les effets d'une nouvelle baisse des dotations de l'Etat au bloc communal (communes et communautés) de plus de deux milliards d'euros, qui s'ajouterait aux 5,2 milliards déjà supprimés en 2014 et 2015." explique Ludovic Rochette, qui était déjà en tête de cortège le 19 septembre dernier  (voir article) pour clâmer que les mairies étaient à l'agonie. Yoann Olid

13 octobre 2015 à 7h16 par 45

Logo local
Logo local
Crédit: Logo local