La Côte d’Or passe en vert : François Sauvadet réagit

Après les dernières annonces gouvernementales de ce jeudi soir qui indiquent notamment le passage de la Côte d’Or (comme d’une bonne partie de la France) en vert, le président du conseil départemental, François Sauvadet, a réagi. Ci-dessous son communiqué.

28 mai 2020 à 14h27 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Philippe Gillet/CD21

« Aujourd'hui, Edouard Philippe a donné le coup d'envoi de la deuxième étape du déconfinement. A partir du mardi 2 juin, la Côte-d'Or va passer en "vert". Cela ne signifie pas que le virus ne circule plus mais cela veut dire que les indicateurs sanitaires permettent une levée de certaines mesures contraignantes.


Par exemple, les parcs et les jardins pourront rouvrir. De même, tous les collégiens effectueront leur rentrée dans les 54 établissements de Côte-d'Or à partir de mardi 2 juin. Ce matin, je me suis rendu au collège Camille-Claudel, à Chevigny-Saint-Sauveur, et au collège du Docteur-Kuhn, à Vitteaux, pour rencontrer les enseignants et les personnels et m'assurer que tout était en place pour permettre un retour en classe des jeunes. Tout est prêt. Les collégiens et leurs parents peuvent être sereins. 


Je me félicite que la Côte-d'Or, avec ce classement "vert", puisse reprendre une vie normale. J'avais d'ailleurs saisi le Premier ministre, dès lundi 25 mai, pour lui rappeler l'importance pour notre département de pouvoir bénéficier de cette couleur verte. La situation était en effet paradoxale. L'ensemble des indicateurs étaient bons et la Côte-d'Or restait "rouge". Vert + vert + vert = rouge ! Le classement, figé depuis le jeudi 7 mai dernier, était devenu aussi obsolète qu'incohérent. Autre incohérence, le Gouvernement avait parlé de départementalisation et son dispositif épousait les contours des régions. Il était temps de revenir aux réalités du terrain ! Néanmoins, même si la Côte-d'Or est désormais "verte", j'insiste sur le fait qu'il faut continuer de respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale. J'invite également tous les Côte-d'Oriens à porter un masque dans les espaces publics.


Et maintenant ? La vie économique et sociale va pouvoir reprendre son cours. Les cafés, restaurants, hébergements, hôtels vont pouvoir rouvrir en respectant un protocole sanitaire strict. C'est une bonne nouvelle pour la Côte-d'Or. Tous ces établissements représentent une partie de l'âme de notre département. Ils sont un pan essentiel du secteur touristique qui fait la renommée de notre belle Côte-d'Or. Alors que le Gouvernement a maintes fois rappelé que les vacances estivales seront essentiellement franco-françaises, notre département a un rôle à jouer. A nous, Conseil départemental et Agence départementale du Tourisme, de tout mettre en place pour inciter les Français à venir découvrir les richesses patrimoniales et culturelles de la Côte-d'Or durant l'été. Dans cette optique, la suppression de la barrière des 100 km est une bonne nouvelle pour nos territoires. Je pense également à nos entreprises, aux milliers de TPE, PME, commerçants, artisans et autoentrepreneurs qui irriguent nos territoires. Ce classement "vert" va leur permettre de reprendre plus sereinement leur activité. Je sais que beaucoup d'entre eux traversent une période difficile. Nombreux sont ceux qui m'ont directement sollicité. Je veux leur dire que le Département sera à leurs côtés. Lundi 15 juin, je soumettrai à l'Assemblée départementale un ambitieux plan de soutien de l'économie locale et des territoires. Je n'ai pas l'intention d'entrer en concurrence avec les dispositifs mis en place par l'Etat ou la Région. Non, il s'agira d'agir en proximité, en partenariat avec les acteurs locaux, pour répondre aux besoins précis exprimés sur le terrain. Notre plan viendra combler les trous dans la raquette.


Communes, intercommunalités et associations ne seront pas oubliées. Même au cœur du confinement, le Département a continué d'agir et d'être présent au quotidien. Alors que 555 communes sur les 698 du département disposent désormais d'exécutifs en ordre de marche, je veux dire à tous les élus locaux que les communes et les territoires peuvent compter sur le Département. Je m'engage notamment à maintenir en 2021 le même niveau d'investissements qu'en 2020. Je rappelle d'ailleurs qu'avec 100 millions d'euros d'investissements prévus au budget 2020, le Département est le premier investisseur de Côte-d'Or. Et 100 millions d'euros investis dans les communes et les territoires, ce sont plusieurs centaines de millions d'euros qui profiteront à l'économie locale, aux entreprises côte-d'oriennes et, in fine, à tous les Côte-d'Oriens. Pour terminer, j'ai une pensée pour les plus fragiles de nos compatriotes et pour les familles qui ont perdu un proche. Depuis le début de la crise sanitaire et tout au long du confinement, le Département a continué d'assumer ses missions de chef de file des solidarités humaines. Après cette crise inédite par son ampleur, nous nous attendons à une hausse des difficultés sociales dans les prochains mois. Nous ferons face.


La Côte-d'Or est passée en "vert". L'épidémie n'est pas terminée et nous devons tous continuer d'avoir une attitude prudente et responsable. Mais la vie normale va pouvoir, petit à petit, reprendre. Le Département assumera toute sa part dans la relance et la reconstruction qui s'annoncent. »