La JDA dominée par l’ASVEL en finale de la Coupe de France

Le rêve de décrocher un nouveau Trophée s’est envolé ce samedi soir pour la JDA Dijon. Dominés 61-77 par une solide équipe de l’ASVEL, les Dijonnais ont échoué en finale de la Coupe de France.

30 avril 2021 à 17h12 par Fabrice Aubry

K6 FM
Les basketteurs dijonnais se sont inclin�s 61-77 ce samedi soir face � l'ASVEL sur le parquet de Ber
Crédit: K6FM

Après avoir remporté la Leaders Cup l’année dernière, et après avoir battu deux fois l’ASVEL cette saison, l’espoir de remporter cette Coupe de France était dans tous les esprits. Mais les Bourguignons ont buté sur une solide équipe de Villeurbanne. Retour sur le déroulé de cette rencontre à l’AccorHotelArena de Paris Bercy.

Chase Simon ouvre le score pour Dijon, puis Axel Julien enchaine quelques instants après sur un shoot à 3 points. Les Dijonnais semblent bien partis. Oui mais en face, il y a Norris Cole, Antoine Diot... et surtout Guerschon Yabusele. Ce dernier était annoncé blessé et absent pour cette finale, mais finalement bien présent ce samedi soir sur le parquet de Bercy, il marque un panier à 3 points quelques secondes avant la fin du premier quart temps. Cela permet aux Villeurbannais de repasser au score devant les Dijonnais, et d’achever ce premier acte sur le score de 16-14.  

Bien aidés notamment par Thomas Heurtel, les joueurs de l’ASVEL commencent ensuite à dérouler leur basket. A 6 minutes et 30 secondes de la mi-temps, la JDA semble prendre l’eau. Les Bourguignons sont menés 19-28 et Laurent Legname demande un temps mort pour remobiliser son équipe. Deux paniers à 3 points de David Holston et un autre d’Axel Julien permettent aux Dijonnais de rester en vie. L’ASVEL parvient toutefois à maintenir la JDA à distance. La mi-temps arrive, et les hommes de TJ Parker rentrent au vestiaire avec un avantage de 10 points sur les Bourguignons (31-41).

Après la pause, l’ASVEL continue à se montrer solide et à garder son avance. L’ailier Charles Kahudi fait le boulot, tout comme le géant (2m18) pivot Moustapha Fall. Les Villeurbannais terminent le 3eme quart temps avec 10 points d’avance (49-59).

Alors que l’ASVEL accentue encore son avance au début du 4eme quart temps, l’ambiance devient électrique quand une faute est sifflée pour les Dijonnais. Un fait de jeu qui entraine deux lancers franc pour les joueurs de Villeurbanne, et la colère de Laurent Legname, arguant que la faute n’était pas valable.

L’ASVEL maintient son avance en fin de rencontre, et s’impose sur le score de 61-77. Le pivot Moustapha Fall est nommé MVP du match.

La JDA s’incline donc logiquement face à une équipe de l’ASVEL dominatrice. Retrouvez ci-dessous l’analyse du coach dijonnais Laurent Legname, et d’Axel Julien. Vous avez aussi l’explication donnée par l’entraineur de Villeurbanne, TJ Parker (frère de Tony Parker), sur la présence de Guerschon Yabusele, son ailier fort qui était pourtant annoncé blessé et absent pour ce samedi soir :