La préfecture dit avoir été victime de jets de projectiles

En marge de la manifestation contre le racisme ce mardi soir à Dijon, la préfecture de Côte d’Or a indiqué avoir été victime d’outrages et de jets de projectiles sur les forces de l’ordre.

10 juin 2020 à 5h28 par Fabrice Aubry

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Environ 1 000 personnes se retrouvés ce mardi soir place de la Libération pour affirmer leur opposition au racisme et en hommage à Georges Floyd, au moment où les obsèques de ce dernier étaient célébrées aux Etats-Unis.

A Dijon, même si la grande majorité des personnes étaient rassemblées de manière pacifique, une minorité de manifestants s’en seraient pris aux forces de l’ordre. Ci-dessous les précisions données sur Twitter par la préfecture :