La qualité de l'air est critique en Côte-d'Or

L'association de surveillance de la qualité de l'air en Bourgogne, Atmosf'Air Bourgogne, prévoit un pic de pollution particulièrement important pour Dijon et une bonne partie de la Côte-d'Or jusqu'à vendredi. Explications du phénomène et préconisations avec la directrice Sandrine Monteiro.

19 mars 2015 à 4h15 par 45

K6 FM

Depuis plusieurs jours, la qualité de l'air en Côte-d'Or est particulièrement dégradée. Une situation qui devrait même perdurer "au moins jusqu'à vendredi" selon l'association de surveillance de la qualité de l'air en Bourgogne, Atmosf'Air Bourgogne.

En cause ? La pollution aux particules fines et des conditions météorologiques peu propice à leur dissipation.

" Le temps sec des dernières jours, couplé à l'absence de vent et de pluie qui lave le sol a entraîné un taux élevé de particules dans l'air " explique la directrice de l'association Sandrine Monteiro, qui précise encore : " Cette pollution est provoquée par un ensemble de petits facteurs : La position géographique joue un grand rôle. Puis il y a le début de cette période printanière, et celui des certaines moissons agricoles qui s'ajoutent aux rejets de gaz par les véhicules et les systèmes de chauffage"

Si les dernières préconisations ne concernaient que les personnes les plus sensibles aux problèmes respiratoires, l'association prévoit de dépasser ce seuil d'information pour atteindre un seuil d'alerte critique, notamment à Dijon pour cette fin de semaine. 

Il est donc fortement conseillé aux personnes asthmatiques, aux enfants, personnes âgées ou présentant des problèmes pulmonaires ou cardiaques, d'éviter une exposition trop longue et trop intense à l'air extérieur.

" �?vitez d'aller faire une heure de footing par exemple, puisque l'hyperventilation va favoriser l'absorption de ces particules par l'organisme. Des crises de toux ou d'asthme peuvent ainsi se déclencher plus rapidement." rappelle la directrice, qui espère également que la population agisse afin de faire diminuer les émissions de gaz : 

Des gestes tout simple existe : Prendre le vélo au lieu de la voiture, c'est par exemple possible par ce beau-temps, tout comme réduire le chauffage de un ou deux degrés. �?a n'est pas grand chose mais si tout le monde s'y met, les particules émises seront fortement réduites.... et notre santé améliorée."

Communiqué AtmosfAir Bourgogne pollution 19.03

Olid Yoann

Photo : ph-bruchot