La SNCF intensifie sa lutte contre la fraude

La direction SNCF Bourgogne-Franche-Comté a présenté ce vendredi son nouveau dispositif pour lutter contre la fraude.

22 février 2019 à 13h43 par la rédaction

K6 FM
Crédit: K6FM

Si aujourd’hui, en Bourgogne-Franche-Comté, 95% des voyageurs montent à un arrêt doté d’un moyen de distribution (a minima guichet ou distributeurs), il est nécessaire de tenir compte des 5% de clients restant qui, pour l’instant, peuvent éprouver des difficultés  à acheter leur billet malgré tous les moyens mis en place et récemment multipliés.

De ce fait, à la demande du Conseil Régional, et pour garantir à 100% des clients la possibilité d’acquérir un billet TER Bourgogne-Franche-Comté, SNCF met en place un nouvel outil à partir de mars 2019.

UNE MESURE EXCEPTIONNELLE

Les voyageurs qui emprunteront un train dans une halte ferroviaire dépourvue de tout moyen de distribution (ni guichet, ni distributeur) et à condition de se présenter spontanément au contrôleur, se verront délivrer un billet TER (majoré entre 1 et 9€ en fonction de la distance parcourue).

Seuls les clients qui monteront au départ d’une gare non équipée pourront prétendre à cette mesure exceptionnelle.

Dans tous les cas, le tarif à bord du train, de par son surcoût de confection, sera toujours supérieur au prix de vente classique, et la règle pour voyager demeure inchangée : il faut être muni d’un titre de transport avant de monter à bord.

RENFORCEMENT DES OPÉRATIONS DE CONTRÔLE

Parallèlement, SNCF maintient sa lutte contre la fraude et les efforts déjà engagés par les équipes (opérations « montée descente », opérations « un train, un billet », déploiement d’équipes mobiles…). En 2018, 330 opérations au sol ont été déployées, avec pour objectif, 500 opérations par an en 2020. Pour rappel, tout client démuni d’un titre de transport à bord d’un train au moment du contrôle des billets est considéré comme fraudeur et sera régularisé d’une amende.

UN MANQUE À GAGNER DE 8M€ PAR AN

La lutte contre la fraude dans les TER représente un manque à gagner de 8M€ pour le Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté. Manque qui a des conséquences directes sur la gestion des deniers publics. Pour rappel, aujourd’hui 1 voyageur sur 10 (6000 clients/jour) emprunte le TER sans titre de transport : un résultat trop élevé malgré les efforts déjà engagés. En renforçant sa politique de répression de la fraude, SNCF maintient sa mission de transport public.

CHIFFRES CLEFS EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ 

 8 M€ de perte d’argent public causée par la fraude

 60 000 voyageurs/jour

 600 circulations TER/jour

 115 circulations Bus TER/jour

 Équipement des français :

 88% des foyers ont Internet

 75% des français ont un smartphone

 75% des paiements en guichet se font par CB

 

Communiqué de la direction SNCF de Bourgogne-Franche-Comté