Actualités locales

Le CHU de Dijon remporte le 1er Trophée culture et patrimoine

22 mai 2019 à 08h45 Par la rédaction
Crédit photo : K6FM

Depuis plusieurs décennies, la Mutuelle Nationale des Hospitaliers récompense les acteurs du monde de la santé pour les actions exemplaires qu’ils mènent au quotidien.

En 2018, la MNH et MNH Prévoyance ont donné naissance à nehs, nouvelle entreprise humaine en santé, permettant ainsi au Groupe de proposer aujourd’hui une offre globale de services à la personne et de services-métiers, totalement dédiée à l’ensemble des acteurs du monde de la santé.

En 2019, nehs a naturellement souhaité s’inscrire dans cette tradition et a choisi de mettre en lumière deux nouveaux Trophées : « culture et patrimoine » et « initiative solidaire ».

Pour sa première édition, le Trophée nehs culture et patrimoine s’adresse aux acteurs de santé qui initient des actions culturelles ou de valorisation du patrimoine à l’attention des professionnels de santé eux-mêmes et/ou du grand public.

 

Le projet du CHU de Dijon-Bourgogne

Depuis 2013, le programme « Petites Musiques de Chambres » réunit deux structures hospitalières distinctes (le CHU de Dijon Bourgogne et le Centre régional de lutte contre le cancer Georges-François Leclerc) et une structure culturelle (l’Orchestre Dijon Bourgogne) afin d’assurer une présence artistique et musicale de qualité auprès des patients, des familles et des professionnels de santé. Déployée au sein de différents services de soins (hématologie, unité de soins palliatifs et, depuis 2016, unité médicale ambulatoire de cancérologie au CHU et l’ensemble des services d’hospitalisation du CGFL), cette initiative contribue à lutter contre l’exclusion sociale et culturelle induite par les pathologies dont souffrent les patients.

Les Petites Musiques de Chambres sont des concerts interprétés par les musiciens professionnels de l’Orchestre Dijon Bourgogne. Ils se déroulent au plus près des patients, dans les couloirs et les espaces communs des services de soins ou au chevet des patients qui ne peuvent pas se déplacer.

 

Ces interventions musicales réunissent de petits ensembles (solo, duo, trio, ou quatuor) qui élaborent des programmes musicaux allant du répertoire classique à la chanson française, en passant par les danses et les musiques de films en lien avec la saison de musique de chambre de l’Orchestre Dijon Bourgogne.

Ce programme permet de fédérer les forces vives et les acteurs du milieu hospitalier et du milieu artistique pour amener la musique et la culture au cœur du soin et au plus proche d’un public dit « empêché », qui fait face à cette pathologie angoissante qu’est le cancer, et parfois la fin de vie.

2019 marque la 6e saison des Petites Musiques de Chambres. Depuis six ans, l’Orchestre Dijon Bourgogne a assuré 90 concerts grâce à la participation d’une trentaine de musiciens. Environ 2 500 personnes ont bénéficié du projet (patients, accompagnants et soignants).

 

Le résultat est très satisfaisant tant au niveau économique qu’au niveau de l’accompagnement social des travailleurs, et laisse entrevoir de belles perspectives de développement pour les années à venir.

 

Le Jury 2019 du Trophée Culture et Patrimoine

    Alain BENINI, Adjoint en charge du comité scientifique de l’Association des Ingénieurs Hospitaliers de France (IHF)

    Frédéric BOIRON, Directeur général du CHU de Lille, représentant de la Conférence des Directeurs Généraux de CHU (CNDGCHU)

    Yves HERICOURT, Secrétaire de la Fédération Nationale Avenir et Qualité de Vie des Personnes Âgées (FNAQPA)

    Dominique LOISON, Directeur général adjoint du Comité De Gestion Des Œuvres Sociales (CGOS)

    Daniel MOINARD, Président de la Société Française d’Hygiène Hospitalière (SFHH)

    Dominique OLIVIER, Administratrice MNH

    Jean-Pascal PRADEL, Administrateur MNH

 

Des actions exemplaires récompensées lors de la Nuit du Serpentaire

Le 21 mai 2019, la MNH et nehs ont récompensé les initiatives remarquables de tous ces acteurs, lors d’une grande cérémonie, unique dans le monde de la santé : la 1ère Nuit du Serpentaire.

Ces acteurs du monde de la santé et du social, souvent dès leur formation, participent activement à l’accompagnement des personnes en situation de handicap, à la prévention et la promotion de la santé, la conservation du patrimoine dans les territoires et à la diffusion de la culture, tant auprès de leurs patients que du grand public.

De plus, le caractère foncièrement solidaire, qui guide pour nombre d’entre eux leur engagement dans le soin, les conduit à mener des actions de solidarité à l’attention de tous.

Communiqué du CHU Dijon Bourgogne