Le Conseil Général lance une mission anti-fraude

Ce mardi midi, le Conseil Général de Côte-d'Or, par la voix de son président François Sauvadet, a annoncé la mise en place d'une mission afin de lutter contre la fraude aux prestations sociales en Côte-d'Or. Il s'agirait avant de mettre en place des outils de contrôles plus précis et plus nombreux, afin de mesurer et de mieux cerner les fraudes, notamment aux prestations sociales (RSA, APA ou handicap), avant une plainte systématique pour les fraudeurs volontaires. Une mission confiée à son vice-président François-Xavier Dugourd, qui devra d'ici à janvier 2015, remettre un rapport complet sur l'état de la fraude dans le département. Ces fraudes, principalement de fausses déclarations pour obtenir le RSA, sont chiffrées à plus de 2 millions d'euros pour 2013, et atteignent déjà près d'un million d'euros en septembre 2014. Le président a tenu a rappelé qu'en période de crise, chaque centime était important, et qu'il ne laisserait pas l'injustice sociale s'imposer.   Chaque année, les prestations sociales gérées par le Conseil Général coûtent environ 200 millions d'euros :  70 millions pour la petite enfance (maltraitance, familles d'accueil, foyers) 60 millions d'euros pour les prestations envers le handicap 70 millions d'euros pour l'aide aux personnes agées (hopital et/ou à domicile) 46 millions d'euros pour le Revenu de Solidarité Active  

1er octobre 2014 à 0h25 par 45

K6 FM