Sports

Le DFCO mordant face aux Dogues

12 janvier 2020 à 20h14 Par Fabrice Aubry
Crédit photo : K6FM

Réduits à 10 contre 11 en première période, les joueurs du DFCO ont su réagir et s’imposer ce dimanche soir face aux Lillois. Ils reprennent la 16eme du classement du championnat. Retour sur cette rencontre.

Pour ce premier match de Ligue 1 de l’année 2020 à Gaston Gérard, c’est une solide équipe lilloise, classée 5eme du championnat, qui se présente en Bourgogne. Mais derrière cette 5eme place, se cache une 18eme place au classement des matchs joués à l’extérieur, ce qui laisse tous les espoirs aux Dijonnais qui veulent surfer sur leur succès le week-end dernier en Coupe de France face à Valenciennes.

Le match commence très fort pour le DFCO. Les Dijonnais ont une occasion seulement 50 secondes après le coup d’envoi avec une belle frappe de Mounir Chouiar. Baldé retente le coup à la 7eme mais les Bourguignons ne trouvent pas les filets. Face à eux, les Lillois se montrent assez accrocheurs, notamment grâce à un très bon Renato Sanches au milieu de terrain. Venant des tribunes, on remarquera les sifflets adressés à Xeka, milieu de terrain nordiste, prêté il y a 2 ans à Dijon, et qui n’a pas laissé que de bons souvenirs en Côte d’Or. 

Le premier fait de jeu important se produit à la 21eme minute : un carton rouge est infligé à Hamza Mendyl. Le défenseur latéral dijonnais est sanctionné après un coup de pied involontaire donné sur le ventre d’un joueur lillois. A 10 contre 11, la tache de complique pour les joueurs du DFCO, face à des Dogues de plus en plus mordants.

A la 36eme, Stéphane Jobard procède à son premier changement. Pour pallier à l’expulsion de Mendyl, le coach dijonnais décide de sortir l’attaquant Stephy Mavididi pour faire rentrer le jeune défenseur Ahmad Ngouyamsa.

Malgré le renforcement de la défense dijonnaise, la fin de la première période est tendue pour le DFCO avec de multiples actions offensives lilloises. On notera notamment une occasion dans les arrêts de jeu pour Victor Osimhen qui réalise une superbe reprise dans la surface mais dont la frappe est bien arrêtée par Alfred Gomis.

Les Dijonnais en maitrise

Au retour de la pause, il ne fallait pas être en retard pour le coup d’envoi de la seconde période. Le premier but est inscrit à la 47eme minute… un but pour le DFCO ! C’est à la suite d’une touche que le ballon est renvoyé dans la surface de réparation. Un ballon bien repris par Tavarès qui trompe sans problème Mike Maignan, le gardien lillois. Le stade Gaston Gérard peut exulter, Dijon mène 1-0.

Toujours à 10 contre 11, le DFCO semble bien maitriser la situation et Stéphane Jobard change de stratégie en faisant rentrer un autre attaquant pour accompagner Julio Tavarès. Ainsi, c’est Jhonder Cadiz qui rentre à la place de Mama Baldé.

Deux minutes plus tard, les Lillois, à leur tour, se retrouvent à 10. Boubakary Soumaré reçoit un 2eme carton jaune, synonyme d’expulsion, après un tacle sur Romain Amalfitano.

On notera la qualité de jeu d’Alfred Gomis qui se montre infranchissable. Le gardien dijonnais multiplie les arrêts comme celui réalisé à la 85eme minute après une frappe tiré de la droite du but par Jonathan Bamba. 30 secondes après, il intercepte une reprise de Victor Osimhen, frappé après un corner.

A l’approche de la fin du match, le public croit en un deuxième but dijonnais. On n’en était pas loin avec une action offensive de Cadiz sur la droite qui remonte plus de la moitié du terrain en éliminant les défenseurs lillois sur son chemin mais sa frappe est ensuite arrêtée par Mike Maignan.

Coup de sifflet final. Le DFCO s’impose donc 1-0. Les 3 points pris permettent aux Bourguignons de remonter à la 16eme place du classement de Ligue 1, devant Metz. 

Ecoutez la réaction du coach dijonnais, Stéphane Jobard :