Le mouvement de l’agriculture urbaine gagne du terrain a Dijon et en Cote-d’Or

Éloignée des villes pour urbaniser des zones pavillonnaires et des parcs d’activités, l’agriculture revient en ville. Les collectivités locales deviennent actrices de ce mouvement comme en Côte-d’Or où les ambitions de Dijon Métropole croisent celles du Conseil départemental.

25 septembre 2018 à 3h46 par Traces Écrites News

K6 FM
Mathieu Lotz, ingénieur dans l'industrie et devenu agriculteur
Crédit: Traces �crites

Ce mercredi 26 septembre, Dijon Métropole et la chambre d’agriculture de Côte-d’or inaugurent le Potager des Ducs, une entreprise de maraîchage installée sur le site des serres municipales de Dijon. Une inauguration symbolique puisque Mathieu Lotz a déjà produit une saison.

Sur un terrain de 3.000 m2 et dans 300 m2 de serres louées à la ville de Dijon, le jeune entrepreneur cultive des « micro-pousses » sous serre commercialisés en pots au stade de plantules, appréciées pour leur tendreté et leurs qualités nutritives et utilisées comme aromate ou décoration d’un plat : oseille veinée, feuilles de capucine, chizo (persil japonais). Sa production est vendue aux restaurateurs dijonnais et, une fois par mois, sur le marché de place des Cordeliers à Dijon. En pleine terre, pour se démarquer des installations maraîchères plus vastes, il cultive des variétés anciennes. 

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Traces Ecrites News