Le Muséoparc d'Alésia sauve sa saison touristique et lance une nouvelle exposition

Le Muséoparc d'Alésia a visiblement bénéficié d’une bonne fréquentation estivale. Ci-dessous le communiqué avec les dernières infos.

28 août 2020 à 15h37 par la rédaction

K6 FM
Crédit: R. Krebel-HD

Contre toute attente, le ciel n’est pas tombé sur la tête du MuséoParc Alésia qui tire son épingle du jeu et enregistre une belle fréquentation cet été. Malgré le contexte et les mesures de restriction de visiteurs, le célèbre site de la bataille rencontre un succès inattendu auprès du public.

Cette réussite illustre l’engouement des français cet été pour la campagne, pour les sites touristiques situés en milieu rural et qui rassurent. La clientèle francilienne, en particulier, est venue beaucoup plus nombreuse à Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne.

Quelques chiffres :

11 091 visiteurs en juillet 2020

+ 6,5 % par rapport à juillet 2019

Augmentation de la clientèle individuelle : + 10 %

Augmentation de la clientèle française : + 11 %

Augmentation de la clientèle francilienne : + 50 % par rapport à 2019

Maintien de la fréquentation en août : 14 168 entrées à ce jour

Chiffres repères :

2012 : inauguration du site

2017 : le MuséoParc Alésia inverse la courbe de fréquentation à la hausse et affiche depuis

65 000 visiteurs en 2017

70 000 visiteurs en 2018

80 000 visiteurs en 2019

Ces dernières années, la hausse de la fréquentation a été accompagnée par des récompenses de guides touristiques et de labels nationaux qui sont venues souligner la qualité de la programmation et de l’accueil.

 

Les petits mythos

Cette année encore le MuséoParc Alésia innove et propose une exposition inédite : « Les petits mythos », en partenariat avec l’éditeur bourguignon Bamboo. Cette exposition propose de faire découvrir aux enfants les habitudes alimentaires des Gaulois et des Romains, de manière ludique. Le sujet explore la mythologie grecque avec beaucoup d’humour.

Quelle était la nourriture des dieux ? D’où vient la corne d’abondance ? Qui n’avait pas droit au dessert ? Les plus grands pourraient bien être aussi surpris !

L’exposition est gratuite, incluse dans le billet d’entrée et sera proposée jusqu’au 30 décembre 2020.