Le parti les « Républicains » de Côte d’Or se positionne sur la polémique des violences policières

Dans un communiqué envoyé ce jeudi soir, la direction du parti les « Républicains » de Côte d’Or réagit à la vive polémique actuelle sur les violences policières. Ci-dessous la déclaration du président.

12 juin 2020 à 5h28 par la rédaction

K6 FM
Fran�ois-Xavier Dugourd, Pr�sident de la F�d�ration des R�publicains de C�te dOr
Crédit: DR

« En réaction à l’homicide présumée de Georges Floyd, asphyxié lors de son interpellation par des policiers de Minneapolis (Etats-Unis), de nombreuses manifestations de soutien, pacifiques pour la plupart, ont été organisées dans plusieurs pays.

Les Républicains rappellent que la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, au cœur du pacte républicain, ne doit pas conduire aux instrumentalisations et aux raccourcis qui font des dépositaires de la force publique des présumés coupables systématiques.

En Côte-d’Or, les déclarations cette semaine d’un responsable associatif au sujet d’une soi-disant « tradition d’impunité » qui aurait cour au sein de la police contre les comportements de fonctionnaires auteurs d’actes racistes contribue à jeter injustement l’opprobre sur toute une profession engagée au quotidien pour la sécurité de nos concitoyens. La confusion idéologique actuelle, importée des Etats-Unis et à laquelle le Gouvernement a malheureusement donné corps, ne fait qu’attiser les tensions et les divisions au sein de la communauté nationale, en tournant le dos aux valeurs universelles de notre pays.

Comme l’a souligné le syndicat des commissaires de la police nationale, le débat sur le racisme et les violences des forces de l’ordre est porté par une minorité politisée et idéologique.

La police et la gendarmerie françaises ne sont pas des institutions racistes. Les forces de l'ordre sont à l'image de la société. Les dérives racistes doivent être justement sanctionnées, mais la généralisation est intolérable. Comme l'est le "police bashing" permanent de certains medias ou collectifs libertaires. Bien au contraire, dans un pays où la délinquance et l'état de non-droit dans certains quartiers -y compris à Dijon -progressent chaque jour, nos policiers et nos gendarmes ont plus que jamais besoin de soutien. Et pourtant, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner continue de faire preuve d’une irresponsabilité déconcertante, en déclarant que «l'émotion mondiale» est «une émotion saine (… )» à tel point qu'elle «dépasse au fond les règles juridiques qui s'appliquent» relative aux interdictions des rassemblements.

La Fédération départementale des Républicains de Côte-d’Or s’associe au Bureau Politique national pour réaffirmer son plein soutien et sa confiance aux forces républicaines de police et de gendarmerie, qui ont tant donné dans la lutte contre le terrorisme et qui ont été tant sollicitées ces derniers mois. Ils sont les garants de la paix publique, du respect de la Loi et sont eux-mêmes régulièrement victimes de violences. »

Communiqué de François-Xavier DUGOURD, Président de la Fédération LR 21