Les dispositions de Divia face au coronavirus

La direction de Kéolis Dijon mobilité a annoncé ses dispositions pour faire face à l'épidémie de coronavirus. Ci-dessous le communiqué.

14 mars 2020 à 9h00 par la rédaction

K6 FM
Crédit: Photo dillustration K6FM

Keolis Dijon Mobilités, exploitant du réseau DiviaMobilités, organise la continuité et adapte le service public en conformité avec les consignes  de l’Agence Régionale de Santé :

En raison de la fermeture des établissements scolaires et universitaires, à partir du lundi 16 mars :

l’ensemble du réseau Bus & Tram circulera selon les horaires « Anis » pratiqués régulièrement en périodes de vacances scolaires : l’amplitude de service est  identique, juste une baisse de la fréquence de 1 à 2 minutes sur le tram et les Lianes.

Les 15 lignes de Bus Class (dédiées principalement  à la desserte des collèges et lycées) ne circuleront pas

Keolis Dijon Mobilités a également pris des mesures de prévention immédiate afin de protéger ses salariés et ses voyageurs,

Le dispositif actuel mis en place :

1-    rappel des règles d’hygiène à tous nos collaborateurs : affichage systématique sur nos écrans d’information internes, mis à jour en fonction des nouvelles directives nationales

2-    renforcement des opérations de nettoyage quotidiennes à l’intérieur des véhicules (poignées de portes et barres de maintien)

3-    mise en confinement des collaborateurs revenant de voyage professionnel, personnel dans des zones à risque

4-    rappel des règles d’hygiène et de la priorité à l’appel téléphonique au Samu 15, sans se rendre aux urgences, auprès de nos voyageurs sur le réseau bus &t tram, et sur nos réseaux sociaux

5-    constitution de kits de prévention permettant aux personnels en contact avec les usagers de se protéger si un passager devait être pris en charge par les secours 

6-    plan de continuité local partagé avec les services de Dijon métropole et ceux de l’ARS, visant à assurer un service adapté à la situation, tout en s’assurant de protéger nos clients et nos salariés.