LINO : le Département prêt à reprendre les 60 km de routes nationales

C’est ce qu’annonce François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or. Voici son communiqué de presse.

10 décembre 2020 à 5h30 par Redaction

K6 FM
Crédit: K6FM

Dans un courrier adressé à M. le Premier Ministre le 20 février 2018, et confirmé depuis, le Conseil Départemental a indiqué être prêt à expérimenter le transfert au Département des 60 km de routes nationales (LINO, rocade dijonnaise, A 38) restantes en Côte-d'Or, car nous avons au Département l’expérience de l'entretien et l'exploitation des réseaux routiers, mais aussi d’excellents résultats obtenus conjointement avec l'Etat, en matière de sécurité routière sur les 5.673 km dont nous avons la responsabilité.


Le Conseil Départemental a prôné depuis l'origine une LINO à 2x2 voies et a constamment dénoncé les problèmes de circulation sur la LINO aux abords de l'échangeur d'Ahuy, comme en attestent les voeux exprimés officiellement par les élus départementaux à ce propos dès 2017.


S’agissant de la LINO, le Département a toujours été engagé dans ce dossier majeur destiné à assurer la mobilité des Côte-d'Oriens. Le Conseil Départemental a d’emblée financé la construction de cet équipement structurant pour l'agglomération dijonnaise et pour la Côte-d'Or à hauteur de 39 M€.


Le Conseil Départemental reste un acteur incontournable de ce projet, bien évidemment aux côtés de l'Etat et des autres partenaires concernés. D'ailleurs, je soumettrai à l'Assemblée Départementale dès lundi, dans le cadre du vote budgétaire 2021, la participation financière aux études de requalification de l'échangeur d'Ahuy. La priorité est effectivement d'aménager un échangeur au niveau du rond point d'Ahuy, mais ces premiers travaux ne suffisent pas à résorber les problèmes récurrents d'embouteillage. Je souhaite qu'un programme plus global soit établi visant à passer l'intégralité de l'itinéraire à 2x2 voies pour trouver une solution durable à ces difficultés.